MAROC
26/06/2015 10h:09 CET | Actualisé 26/06/2015 11h:30 CET

Somalie: Des dizaines de soldats tués par les islamistes shebab dans l'attaque d'une base de l'Union africaine à Mogadiscio

AFP
Photo d'illustration

TERRORISME - Des dizaines de soldats ont été tués vendredi en Somalie dans l'attaque par les islamistes shebab d'une base de la force de l'Union africaine (UA) tenue par un contingent de l'armée burundaise, ont affirmé des témoins, parlant de violents combats et de corps jonchant le sol.

"Les combats ont été les plus violents jamais observés dans la zone, les combattants shebab ont pris complètement le contrôle de la base et tué de nombreux soldats", a déclaré à l'AFP Alinur Mohamed, un chef local du village de Lego, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale Mogadiscio.

Des témoins ont parlé d'au moins 50 morts, mais l'attaque a eu lieu dans une région difficile d'accès et aucun bilan officiel n'a encore été fourni.

Les shebab avaient affirmé vendredi matin s'être emparé de cette base de l'UA, avoir fait "des dizaines" de morts et capturé des armes. Ils avaient aussi assuré que leur drapeau flottait désormais sur la base.

Dans un communiqué, la Force militaire de l'Union africaine (Amisom), qui épaule l'embryon d'armée somalienne contre les shebab, avait confirmé une "attaque en cours" à la base de Lego, sans préciser si elle avait fait des morts.

Selon des habitants, le raid a commencé avec une attaque-suicide à la voiture piégée sur l'entrée de la base, avant que des dizaines de miliciens armés de mitraillettes et de lance-grenades ne donnent l'assaut.

Les shebab, à la tête d'une insurrection armée depuis 2007, attaquent régulièrement les cibles institutionnelles et intensifient traditionnellement leurs actions durant le mois de jeûne musulman du ramadan.

Mercredi, au moins six personnes ont été tuées dans la capitale somalienne dans un attentat-suicide au véhicule piégé, revendiqué par les islamistes et visant un convoi de l'ambassade des Émirats arabes unis

Lire aussi:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.