MAROC
31/05/2019 11h:57 CET

Solidarité: Des ftours pour tous à travers le Maroc

Dans différentes villes du Royaume et durant tout le mois sacré, plusieurs associations proposent des ftours ouverts aux plus démunis.

RAMADAN - Le mois sacré est avant tout un moment de partage, et le Croissant Rouge marocain et l’association Jeunes d’Atlas l’ont bien compris. Près des remparts de Taroudant, non loin d’Agadir, les deux associations organisent la 5ème édition du Ftour pour tous. Le principe: permettre aux personnes les plus défavorisées de la ville de partager ensemble le repas de rupture du jeûne.

“Tous les soirs, ce sont environ 1000 personnes qui viennent se rassembler ici”, explique Hicham Nejjari, président de Jeunes d’Atlas, au HuffPost Maroc.  “Et distribuer 1000 repas par jour, c’est quelque chose qui demande beaucoup d’organisation”, poursuit-il.

L’opération mobilise tous les soirs du ramadan près de 60 bénévoles.  “Avec le Croissant Rouge, on se partage à tour de rôle la préparation du ftour. Le plus difficile reste de trouver les produits frais”, confie Hicham Nejjari.

“Habituellement, les ftours à destination des plus démunis sont organisés à l’échelle d’un quartier, et rassemblent entre 100 et 300 personnes, comme c’est le cas à Casablanca, Rabat ou Marrakech”, explique le président de l’association. “Nous, on vise le fait de venir en aide à toute la ville de Taroudant, à hauteur de nos moyens”, indique-t-il.

Les moyens, justement, sont ceux mis à disposition par des donateurs marocains résidant à l’étranger, et par des habitants de Taroudant, venus faire don de denrées alimentaires. Sur place sont ainsi distribués de la soupe, du fromage ou encore des pâtisseries. “Une initiative comme celle-ci, ça représente environ 30.000 euros sur le mois”, estime Hicham Nejjari. 

Mais si le Ftour pour tous séduit autant, c’est grâce aux retours très positifs des habitants, qui saluent cette initiative. “Ici, à Taroudannt, tout le monde est au courant de ce qu’on organise. Les gens en parlent entre eux, sont heureux de nous aider, et ça fait chaud au coeur.”

Un autre ftour collectif a aussi été organisé au complexe culturel Al Horia de Fès. Cette initiative, portée par l’association Takafoul pour la solidarité et les œuvres sociales et caritatives a rassemblé 800 personnes en situation précaire. 

Cette action, comme celle Taroudant, perpétue les valeurs de solidarité et d’entraide parmi la population, particulièrement à l’occasion du mois Ramadan. Cette initiative, qui en est aussi à sa 5ème édition, est l’une des plus importantes organisées au niveau national, souligne le président de l’association, El Houcine Sahel, dans une vidéo partagée sur Facebook, notant que plus de 200 jeunes bénévoles se sont mobilisés massivement pour réussir cette opération hebdomadaire, organisée chaque dimanche du mois sacré.

“D’autres opérations sont prévues dont un ftour dans une maison de retraite et un autre la journée de la nuit du destin. L’association organisera également un événement pour célébrer l’Aïd dans un orphelinat de la ville”, poursuit El Houcine Sahel, relevant que cette action a été accueillie favorablement par la population de la cité Idrisside.