MAROC
23/04/2019 10h:36 CET | Actualisé 23/04/2019 12h:37 CET

Six personnes arrêtées dans le démantèlement d'une cellule terroriste à Salé

Les suspects sont âgés de 22 à 28 ans.

DR

TERRORISME - Ce 23 avril à l’aube, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) et la Direction générale de surveillance du territoire national (DGST) ont démantelé une cellule terroriste dans le quartier populaire Hay Laayayda de Salé, rapporte 2M. Des interpellations auxquelles la chaîne a assisté en exclusivité.

Six opérations ont eu lieu en même temps à 5 heures du matin pour appréhender les 6 suspects âgés de 22 à 28 ans. D’après 2M, les six hommes seraient tous amis et “ont pour point commun d’avoir peu fréquenté les bancs de l’école. Ils se retrouvaient quotidiennement, fréquentaient la même mosquée et organisaient des réunions chez les uns ou les autres pour parler de leur projet d’attentat qu’ils devaient commettre au nom de l’organisation terroriste Daech”, rapporte la chaîne, qui partage des photos et des vidéos de ces opérations.

L’un des plus jeunes de la cellule, Mohammed S., est considéré comme l’émir du groupe, indique 2M citant une source du BCIJ. Il habitait chez ses parents et était au chômage comme deux autres membres de la cellule. Deux d’entre eux sont ferrailleurs, le dernier est “vendeur de jus de fruits dans le marché du quartier”.

Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que les suspects, qui ont prêté allégeance au prétendu calife de Daech, ont adhéré à la propagande de ce groupe terroriste tout en tentant d’acquérir des expériences dans la préparation et la fabrication d’engins explosifs dans le but de commettre des actes terroristes, révèle un communiqué du BCIJ relayé par la MAP. D’après 2M, les six hommes étaient sur le point de passer à l’acte.

Les perquisitions menées ce matin ont permis la saisie d’appareils électroniques, d’armes blanches sous forme de coutelas ainsi que de manuscrits à caractère extrémiste. Les mis en cause ont été placés en garde à vue.