TUNISIE
25/01/2019 15h:33 CET

Signature d'un accord de coopération entre l'INLUCC et le ministère de la Justice

Un accord tant attendu.

Un accord de coopération et de partenariat a été conclu ce vendredi entre l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) et le ministère de la Justice.

Signé par le ministre de la Justice, Mohamed Karim Jammoussi et le président de l’Instance, Chawki Tabib, cet accord vise à consacrer les principes de bonne gouvernance, d’intégrité et de transparence dans les structures placées sous la tutelle du département de la Justice.

Il s’agit également d’instaurer les principes d’intégrité, de redevabilité, de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption et de développer des pratiques et des mécanismes efficaces de lutte contre la corruption.

L’accord prévoit également la mise en place d’un groupe de travail commun pour réaliser les objectifs définis dans cet accord.

 

Composé de cadres de l’Instance et du ministère, ce groupe de travail a pour mission de définir les réformes qui devraient être apportées dans certaines structures et administrations placées sous la tutelle du ministère de la Justice et de réduire les procédures administratives qui entravent le bon fonctionnement des différents services administratifs.

L’accord envisage aussi l’élaboration d’un programme de formation en matière de bonne gouvernance et de prévention de la corruption. Il s’agit également de la mise en place et de la mise en œuvre de programmes de sensibilisation sur les risques de la corruption et son impact négatif sur les structures placées sous la tutelle du ministère de la Justice.

Lire Aussi

Plusieurs ministères ne transmettent pas les dossiers de corruption à la justice, déclare Chawki Tabib

Une structure placée sous la tutelle du ministère de la Justice sera prise comme modèle pour y appliquer les meilleures pratiques de gestion et de gouvernance conformément aux principes de transparence et d’intégrité.

A l’issue de la présentation du rapport annuel de l’INLUCC en décembre dernier, le président de l’instance, Chawki Tabib avait déploré l’absence de collaboration avec le ministère de la Justice. “Il s’agit du seul ministère qui n’a toujours pas signé l’accord de collaboration avec l’INLUCC” avait-il regretté.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.