MAGHREB
14/11/2015 13h:21 CET

Tunisie- Sidi Bouzid: Le ministre de l'Intérieur chahuté lors de sa visite à la famille du jeune berger décapité par des jihadistes

ASSOCIATED PRESS
CORRECTING NAME OF TUNISIAN INTERIOR MINISTER TO MOHAMED NAJEM GHARSALLI - Tunisian Interior Minister Mohamed Najem Gharsalli gestures during a press conference in Imperial Marhaba hotel in Sousse, Tunisia, Monday, June 29, 2015, the scene of Friday's beach massacre. The top security officials of Britain, France, Germany and Belgium are paying homage to the people killed in the beach terrorist attack on Friday. (AP Photo/Darko Vojinovic)

C'est sous les cris de colères et les protestations que Najem Gharsalli, ministre de l'Intérieur tunisien est arrivé,samedi, au domicile de Mabrouk Soltani, jeune berger décapité vendredi par des Jihadistes au Mont Mghila à Sidi Bouzid.

Cette colère de la famille du jeune berger fait suite à l'absence de réaction rapide de la part des autorités tunisiennes suite à l'attaque terroriste, regrettant l'absence de sécuritaires aux environs des lieux du crime avant samedi midi, rapporte la TAP.

La famille de la victime a due aller par ses propres moyens à la recherche du corps du jeune berger. "Nous étions contraints de ramener la dépouille avec nos propres moyens en dépit qu'elle soit minée" ont rapportés ses proches à la TAP.

Le corps du jeune berger a été retrouvé par son chien à environ 15 kilomètres du domicile. Transporté au domicile familial, ces derniers ont refusés de remettre le corps aux forces de sécurité.

Dépêché par le président de la République et le Premier ministre afin de présenter les condoléances à la famille, Najem Gharsalli, ministre de l'Intérieur a déclaré à la TAP que : "Le gouvernement entreprendra de nouvelles mesures au profit des habitants des zones limitrophes des montagnes qui abriteraient des terroristes".

Des jihadistes armés ont décapité et livré la tête d'un jeune berger de 16 ans à sa famille, dans la province tunisienne et de Sidi Bouzid (centre-ouest), a annoncé vendredi le ministère de l'Intérieur.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.