ALGÉRIE
28/03/2016 02h:32 CET | Actualisé 28/03/2016 02h:35 CET

Un concert en hommage à Sid-Ahmed Serri et Kheireddine Sahbi à l'université de la Sorbonne à Paris

Archives

Un concert en hommage au professeur de musique andalouse Sid-Ahmed Serri et au jeune musicien et violoniste Kheireddine Sahbi aura lieu ce mardi 29 mars à l'amphithéâtre Richelieu de l'université Sorbonne à Paris, ont annoncé les organisateurs.

Le musicien, professeur de musique andalouse et chanteur algérien, Sid-Ahmed Serri est décédé le 15 novembre 2015 à Alger, à l'âge de 89 ans. Professeur et interprète, il a consacré plus de 50 ans de sa vie à la musique classique algérienne.

Kheireddine Sahbi, "Didine" pour les intimes, était un jeune musicien, victime des attentats du 13 novembre 2015 survenus à Paris. Parti en France pour se perfectionner à l'art de la musique à l'université Sorbonne, il a été tué en revenant d'une répétition de musique arabo-andalouse.

Dans un document de presse communiqué à notre rédaction, les organisateurs expliquent ainsi le choix du lieu de la Sorbonne "du fait que Kheireddine Sahbi y était étudiant et que Sid-Ahmed Serri y a donné l'un de ses derniers concerts parisiens en 2007".

"L’amphithéâtre Richelieu est pour nous tous un symbole, de savoir, d’études et surtout de lutte contre l’ignorance et l’obscurantisme, loin de toutes différences religieuses et culturelles", ont-ils rajouté.

Pour les organisateurs, cet amphithéâtre est ainsi le "lieu symbolique pour leur rendre hommage, même si [ce lieu] ne pourra être que modeste et n’aura nulle prétention d’être à la hauteur de ces talents perdus (...) Nous souhaitons offrir au public ce qui lie les deux artistes : la musique savante et les instruments de la Nawba. Hommage en musique pour ne pas les oublier et ne pas perdre leur héritage", poursuivent-ils.

Au programme de ce concert-hommage: une Nawba mazdj mâya rasd addîl qui sera interprétée par un orchestre créé spécialement à l'occasion.

La famille d Kheireddine Sahbi ainsi que plusieurs disciples de Sid-Ahmed Serri assisteront à ce concert-hommage, durant lequel l'orchestre fera résonner une nawba que le maître Serri avait déjà exécutée et enregistrée en CD en 1997.