LES BLOGS
26/06/2018 17h:13 CET | Actualisé 26/06/2018 17h:13 CET

Sexualité à 50 ans… oui c’est possible et c’est le pied!

Oui les femmes de 40 et 50 ans et plus sont les nouvelles trentenaires de l’ancienne génération, les minettes de 20 n’ont qu’à bien se tenir!

LWA-Dann Tardif/Fuse via Getty Images

Le temps a une emprise sur le corps mais aussi sur l’émotionnel, mais ce n’est pas une fatalité pour autant.

Dans mon cabinet en France beaucoup viennent à moi par rapport à la thématique d’une baisse de libido, d’un dysfonctionnement sexuel quel qu’il soit. J’ai une patientèle masculine prioritairement, mais la baisse de la libido et les changements hormonaux relatifs à l’andropause et la pré-ménopause et ménopause sont une réalité impactante aussi pour les femmes et leur sexualité. Mais pour elles, c’est aussi beaucoup d’émotionnel et l’impact que cela a sur leur représentation d’elles-mêmes.

Des femmes qui se posent beaucoup de questions

Sont-elles sur le banc de touche, notamment dans la capacité de séduire l’autre et surtout d’aller au bout de leurs envies? Leurs hormones ont changé, leur corps aussi, leur regard sur leur corps d’autant plus (elles se sont arrondies, leurs seins sont plus lourds et elles sont à fleur de peau) et elles ont peur de se révéler entièrement, désormais. C’est comme si elles revivaient les premiers émois et la timidité des premières fois. Elles qui ont pourtant cette beauté de la maturité et un arbre de vie qui les rend très attirantes pour pas mal de jeunes hommes (ne les qualifie t-on pas du reste de femmes “cougars”)! Encore un préjugé sociétal!

Comment restaurer la libido, quand l’envie ne manque pas mais que la mécanique s’est quelque peu encrassée?

Est-il réaliste de penser que notre corps pourra fonctionner de la même façon, malgré l’amour et la passion que l’on peut encore éprouver pour l’autre?

Que faire à défaut et y a-t-il des thérapies brèves miracles, des petites plantes pour stimuler la chose?

La petite pilule bleue au pire pour les hommes ou changer de partenaire et en trouver une ou un plus jeune…histoire de rallumer la flamme? Comment ne pas perdre son conjoint si l’on ne veut pas en changer et si l’on arrive plus à assurer?

Autant de questionnements légitimes qui peuvent aussi contenir une profonde souffrance morale et révéler un isolement certain car la société continue de stigmatiser “les pannes sexuelles”, surtout celles masculines.

Quant aux femmes, après quarante ans le regard sur elles n’est pas toujours bienveillant. La sexualité féminine semble disparaitre et se mettre au second plan sociétal pour peu que la ménopause s’installe. Nous avons fait notre rôle de génitrice, so next!

Pourtant nous restons au summum de notre féminité et bien que vivant les désordres hormonaux, souvent dans la souffrance, avec des fluctuations d’humeur. Nous n’en restons pas moins des femmes dont l’ardeur n’a d’égale que la sensualité. Et nous ne faisons plus notre âge comme du temps de nos mères ou grand-mères.

Oui les femmes de 40 et 50 ans et plus sont les nouvelles trentenaires de l’ancienne génération, les minettes de 20 n’ont qu’à bien se tenir!

Casser les tabous sur la sexualité cinquantenaire

Aujourd’hui, les langues se délient et on sort du tabou et des représentations sociétales erronées en tout cas plus en Occident. En Orient, c’est une autre histoire…

Les langues commencent à se délier et avec l’avènement de ces nouvelles thérapies brèves en soin de support à la supervision allopathique, il y a lieu d’espérer que le changement des mentalités viendra, à défaut de retrouver la pêche sexuelle d’antan. On peut se faire aider, pour reprendre le contrôle de notre vie sexuelle.

C’est déjà un net progrès!

Ce billet santé je l’écris car il est important de comprendre comment son corps fonctionne à partir de la fin quarantaine et la cinquantaine et plus, et ce qu’il y a lieu surtout d’espérer dans le domaine de la sexualité.

Zappez le mythe du trop vieux pour assurer!

Et oui messieurs dames, l’âge n’est pas l’antithèse de la performance sexuelle, disons simplement qu’il faut savoir, gérer un nouveau rythme, peut-être un peu plus lent.

Même à 90 ans, tout peut marcher très bien… à condition de s’adapter aux changements liés au passage du temps, de garder la forme et se donner les moyens pour rester sereins.

Andropause et sexualité

L’andropause va de pair avec une diminution lente et graduelle du taux de testostérone dans le sang, maintenant la fonction reproductrice. Les modifications physiques générales qui l’accompagnent sont palpables: sa silhouette s’arrondit, s’alourdit, le corps est plus sujet aux douleurs, moins résistant à l’effort.... L’homme voit sa sexualité changer, sa libido diminuer.

Pour les hommes la réalité objective est que l’érection devient plus lente à obtenir et nécessite une plus forte stimulation. Bien souvent, elle n’est complète qu’avant l’éjaculation. La période avant une seconde érection s’allonge aussi. Mais paradoxalement, avec l’âge, les hommes deviennent plus sensuels et plus sensibles aux émotions amoureuses. Résultat, ils profitent en général beaucoup mieux des plaisirs de la sexualité.

Ménopause et sexualité

La baisse de la production d’hormones sexuelles (œstrogènes et progestérone) va amener son lot de contraintes avec une sécheresse et une atrophie vaginales. La lubrification est alors plus lente. Mais les sensations et le désir restent les mêmes. Pour cela messieurs, activez-vous et faites les efforts lors des préliminaires

Sexual practice makes perfect!

Finalement n’arrêtez jamais de faire l’amour, cela vous rend jeune, et permet d’entretenir l’envie:vous vous rappelez la chanson de Johnny avoir “l’envie d’avoir envie” et bien cela s’entretient!

Chez l’homme, les relations sexuelles fréquentes permettent à son taux de testostérone de remonter et de freiner les effets de l’andropause, qui ont tendance à le rendre disgracieux. Son corps, soudain, rajeunit. Et ce, même si l’envie fait défaut. Cela permet d’entretenir la mécanique et de conserver un contact physique, une proximité. Pour la femme aussi, cela entretient l’envie, permet l’équilibre et ainsi une meilleure gestion émotionnelle de bobos de la vie et de la ménopause.

Attention au Viagra® et son effet placebo

Le Viagra® comme les autres médicaments de la même famille (Levitra ou Cialis) sont des facilitateurs de l’érection, sauf qu’en 2006, cette petite pilule bleue a remporté la palme du médicament le plus contrefait au monde. Ça marche mécaniquement oui, mais cela ne remplacera jamais, l’envie et le désir de l’autre (ouf ladies…). Si un homme n’éprouve pas de désir, il ne lui fera aucun effet.

Réévaluez votre couple et les raisons de la panne

On est souvent encrassés dans l’habitude, la vie n’est pas de tout repos et les épreuves laissent des stigmates dans le cœur, le corps et l’esprit, pourtant ce n’est pas une fatalité.

  • C’était quand votre dernière sortie en amoureux? Quand lui avez-vous dit qu’elle était belle ou il était beau? Savez-vous sortir de la routine?
  • Avez-vous refait un voyage d’amoureux rien que vous deux en laissant boulot et gosses? Vous autorisez-vous seul(e) à prendre le large quelques heures ou quelques jours?
  • Avez-vous des centres d’intérêts personnels, sinon trouvez-les?!
  • Comment évitez-vous les sujets ou les situations qui fâchent?
  • Quelles sont les issues qui apaisent vos conflits?

Réveillez votre désir

  • Organisez des escapades amoureuses
  • Surprenez votre partenaire avec un dîner aux chandelles dans un cadre intime
  • Gâtez votre conjoint(e)
  • Monsieur, complimentez votre femme. Elle a besoin de sentir belle et désirable
  • Madame, mettez votre féminité en valeur
  • Ne vous concentrez pas sur vos difficultés sexuelles et ne pointez pas vos défauts ni les siens!

Ne restez pas seul avec vos angoisses mais parlez-en à votre partenaire et si c’est compliqué faites appel à un thérapeute!

Comment la Sophrologie peut aider

La Sophrologie est une thérapie brève possédant des techniques qui permettent de rebooster vos potentiels et capacités dans plusieurs domaines, dont la sexualité. Il s’agit d’une rééducation mentale et psychologique que le sujet peut nécessiter pour mieux vivre une situation où il est en difficulté. Je travaille sur le vécu émotionnel, l’arbre de vie et les ressources de mon patient, en essayant de comprendre d’où vient le blocage émotionnel qui a entrainé le dysfonctionnement érectile.

Il y a plusieurs protocoles selon le trouble évoqué.

Transformer son rapport à son corps avec la médecine douce

La sophrologie permet de transformer le rapport à soi-même. Elle entraine un vécu corporel différent. Elle permet un réinvestissement de soi-même par l’entraînement qu’elle demande.

La Sophrologie est écologique, c’est une méthode douce qui demande surtout une implication personnelle et une vraie volonté de trouver une solution par soi-même. Le travail et l’essentiel de mon accompagnement passera par le corps et l’élimination des tensions et de sa prise en conscience afin de travailler sur le mental. Je redonne le pouvoir à mon patient qui se réinvestit dans sa problématique qu’il ne va plus subir.

Bien sur l’assiduité et l’engagement du sujet importent pour la meilleure vivance et la progression vers un meilleur être. J’accompagne dans la durée l’aspect psycho-émotionnel du voyage, et je ne serai opérationnelle que dans les troubles sexuels d’origine”psychologiques et émotionnels”, ce qui est médical et organique n’étant de mon ressort, réalité objective oblige.

Et surtout je travaille en tant que soin de support, la personne devra avoir fait ses recherches avant chez son andrologue, cardiologue et si nécessaire avoir consulté un sexologue.

Je pourrais dans une seconde casquette, celle de thérapeute naturopathe, proposer à l’appui de la Sophrologie des Fleurs de Bach pour le côté émotionnel et de la phytothérapie et aromathérapie pour booster la vitalité sexuelle et l’envie.

Retrouvez les conseils de Feriel Berraies : www.feriel-berraies-therapeute.com

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.