MAROC
07/04/2015 13h:12 CET | Actualisé 07/04/2015 13h:26 CET

"Même regard, mêmes droits": Une association marocaine lance une campagne pour lutter contre le sexisme (PHOTOS)

DR
Ils s'habillent en femmes pour lutter contre le sexisme (PHOTOS)

ÉGALITÉ - La lutte pour l’égalité entre hommes et femmes ne doit pas seulement être célébrée le 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

L’association marocaine de défense des droits humains "Médias et Cultures", basée à Mohammedia, s’est engagée en ce sens en lançant la campagne "Même regard, mêmes droits".

Le projet, qui vise à défendre "l’égalité et la parité entre les hommes et les femmes tel qu’inscrit dans l’article 19 de la constitution de 2011", se décline en une série de photos d’hommes "travestis" et de caricatures d’un certain "Monsieur L’moustach", stéréotype de l’homme sexiste.

"Nous, hommes, sommes convaincus plus que jamais de la nécessité de mettre en œuvre une politique pour l’égalité effective entre les femmes et les hommes", peut-on lire sur le site de l’association. "Nous sommes aussi certains que la lutte pour la promotion des droits humains des femmes ne peut se faire sans les hommes, car ils sont les premiers freins aux acquis qu’elles ont gagnés ces dernières années".

La première campagne photographique, réalisée par le photographe Fayçal Zaoui, à pour but de sensibiliser les hommes et les femmes "à concevoir les relations hommes-femmes sous un autre prisme que celui de deux visions inconciliables".

(L'article continue sous le diaporama)

Galerie photo Campagne "Ils, elles, nous... féministes" Voyez les images

La deuxième campagne, celle des dessins satiriques réalisés par l'illustrateur qui monte Rebel Spirit, vise à "sensibiliser les hommes par l’autocritique de leur responsabilité dans la promotion des droits des femmes" (voir diaporama ci-dessous).

Interrogé par le HuffPost Maroc, Louaï El Mejdoub Hafa, un des hommes qui a posé pour cette campagne, explique qu'il n'a pas eu peur pour lui, ni pour les membres de l'association en posant ainsi vêtu.

Il a surtout eu peur "des réactions et de la mauvaise interprétation que les gens pouvaient faire de ces photos", notamment après avoir lu les commentaires sur l'engagement de l'animateur Momo et la photo qu'il a postée de lui, maquillé en femme dans le magazine Citadine. "Mais ceci n'a pas arrêté notre association", indique-t-il.

L’association, qui reconnaît le travail fait depuis 20 ans par les associations féministes et de défense des droits humains, estime néanmoins qu’il n’a pas suffi à "apaiser le poids des contraintes culturelles et sociales que vivent les femmes et les filles dans notre société".

Selon elle, ces contraintes sont "déterminées et accentuées par les hommes et les garçons répondant à un schéma patriarcal, qui se renouvelle à chaque nouvelle génération".

Galerie photo Campagne "Je ne m’appelle pas l’moustach" Voyez les images