TUNISIE
21/12/2018 17h:54 CET

Seuls 19% des députés ont assisté aux plénières en novembre

Selon les statistiques de Marsad Majles.

Anadolu Agency via Getty Images

Le taux de présence des députés aux séances plénières n’a pas dépassé, en novembre dernier, les 19%, selon les statistiques de Marsad Majles, relevant de l’organisation “Al-Bawsala”.

C’est le taux le plus bas jamais enregistré par Marsad depuis octobre 2014, ajoute la même source qui précise que le taux de présence des députés en octobre dernier était de 52%.

Le bloc parlementaire du mouvement Ennahdha (68 députés) est classé premier en terme de présence aux plénières avec 56% en octobre et 22% en novembre.

Le taux de présence du bloc du mouvement “Nidaa Tounes” (46 députés) durant les deux mois mentionnés ci-dessus s’élève à 46% et 8% respectivement.

Quant au bloc de la Coalition nationale (44 députés), le taux est de 56% en octobre et 20% en novembre, tandis que le bloc du Front populaire (15 députés) a enregistré un taux de présence, pendant la même période, 52% et 25% respectivement.

Hssouna Nasfi (bloc Al-Horra de Machrou Tounes) et Lilia Younes Kessibi (bloc Coalition nationale) sont classés en première position en termes de présence des députés aux séances plénières au mois d’octobre. Le député Abdelfattah Mourou (Ennahdha) est, également, classé premier en novembre avec un taux de 80%.

Le taux le plus bas de présence aux plénières a été enregistré par les députés Maher Medhioub (Ennahdha) et Mohamed Ghanem (hors groupe) qui est de 0% en octobre.

Par ailleurs, 34 députés du mouvement “Nidaa Tounes” et le député Mohamed Ghenam ont enregistré une absence totale des séances plénières tenues au mois de novembre.

Le bloc “Nidaa Tounes” avait pris la décision de boycotter les séances plénières au début du mois de novembre en raison de ce qu’il a considéré de “non respect du gouvernement aux décisions des plénières en ce qui concerne le non prolongement du mandat de l’Instance Vérité et Dignité (IVD)”.

Le groupe parlementaire n’a repris la présence aux plénières que le 19 novembre lors d’une séance de dialogue avec les ministres de l’Intérieur et de la Justice.

Face à la persistance de l’absentéisme, le bureau de l’ARP a décidé d’effectuer des retenues sur les salaires des députés lors de la 4e session parlementaire, tandis qu’aucune telle décision n’a été prise lors de cette session parlementaire.

Le bureau de l’ARP a organisé 10 séances plénières en octobre dernier pendant lesquelles 4 projets de loi ont été examinés tandis que cinq plénières ont été tenues en novembre pendant lesquelles deux projets de loi ont été examinés.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.