TUNISIE
13/12/2018 17h:27 CET

Seulement 3% de la production d'électricité est issue des énergies renouvelables

La Tunisie espère atteindre 12% en 2020.

thinkreaction via Getty Images

La production de l’électricité à partir des énergies renouvelables en Tunisie est de l’ordre de 3%, a déclaré le président de l’Association Tunisienne de l’Energie Eolienne (ATEE), Nafaa Bakari.

Intervenant, jeudi, au cours du 3ème congrès international sur “les énergies renouvelables, l’investissement dans l’infrastructure et l’efficience énergétique” (13-14 décembre), il a souligné que la Tunisie avait fait de grands progrès dans le domaine des énergies renouvelables et envisage d’atteindre une production de l’électricité, à partir des énergies renouvelables de 12%, en 2020, 22% en 2022 et 30% à l’horizon 2030, conformément à sa stratégie nationale.

Et d’ajouter que la Tunisie s’est engagée à réaliser sa transition énergétique et de développer une économie sans émissions de dioxyde de carbone, rappelant que les projets de production d’électricité à partir des énergies renouvelables ont été soumis, depuis 2017, au système de permis et concessions.

Il a rappelé, dans ce cadre, que deux appels d’offres ont été lancés pour la réalisation de projets d’une capacité de 264 Mégawatts (MW), dans le cadre du système des permis, outre le lancement d’appel d’offres pour la mise en place de 1000 MW, dont 500 MW d’énergie solaire photovoltaïque et 500 MW d’énergie éolienne.

Et de souligner que la Tunisie avait mis en place une stratégie pour le mix énergétique à cause du creusement du déficit énergétique, passant de 0,6 million de tonnes en 2010, à 4,2 millions de tonnes en 2016, soit plus de 45% des besoins en énergie primaire.

Il a expliqué que cette stratégie repose sur la réduction de la densité énergétique de 3%, au cours de la période 2016/2030, qui permettra une économie d’énergie de 30% et une production de l’électricité à partir des énergies renouvelables de 30% à l’horizon de 2030.

Pour sa part, le ministre de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises, Slim Feriani a mis l’accent sur l’importance de la réalisation de l’autosuffisance énergétique qui permettra de réaliser les équilibres financiers de la Tunisie et de réduire le déficit énergétique et de la balance commerciale.

Feriani a ajouté que son département œuvre, en 2019, à accélérer la réalisation et la réduction des délais pour l’augmentation de la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables.

La Tunisie, a-t-il avancé, a démarré son programme de transition énergétique (énergies renouvelables et efficience énergétique) qui s’étale sur 3 ans dans différents gouvernorats et à d’ores et déjà démarré dans celui de Tozeur. 

Il a fait remarquer que les projets d’énergies renouvelables nécessitent des investissements importants, un partenariat public/privé et la coopération entre les investisseurs tunisiens et étrangers.

Parmi les thèmes qui seront examinés au cours de cette manifestation “le financement des projets d’énergies renouvelables”, “les opportunités de financement existant aux plans national et mondial”, “le soutien à apporter aux entreprises” et “le rôle du secteur privé dans la réalisation de l’efficience énergétique”. 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.