ALGÉRIE
22/04/2018 10h:47 CET | Actualisé 04/06/2018 16h:26 CET

Le propriétaire de l’hôtel El Hidhab, incarcéré pour une vidéo, entame une grève de la faim

Selon la police, Madani a été arrêté "pour la publication d’une vidéo appelant les forces de sécurité à respecter les médecins grévistes et à les protéger du pouvoir au lieu de les tabasser”

Ahmed Sahara
Abdelhamid Madani, propriétaire de l'hôtel El Hidhab à Sétif, est en grève de la faim pour protester contre son "injuste incarcération". 

Abdelhamid Madani, le propriétaire de l’hôtel El Hidhab à Sétif, a été arrêté ce matin, dimanche 22 avril, et présenté devant le procureur de la République de la même wilaya, a affirmé le concerné au HuffPost Algérie

“J’ai été incarcéré, j’entame une grève de la faim”, a déclaré ce matin Abdelhamid Madani au HuffPost Algérie.

Abdelhamid Madani publie régulièrement, sur son compte Facebook, des vidéos faites souvent de récriminations, où il critique les autorités, où il aborde l’actualité politique du pays mais aussi les “obstacles bureaucratiques” qu’il rencontre dans la gestion de ses affaires.

Dans une vidéo publiée hier sur son compte FB, soit à la veille de son arrestation, Abdelhamid Madani a évoqué, inquiet, une convocation devant le Procureur de la République à cause d’une vidéo, dit-il, où il parle des “policiers qui frappent les médecins grévistes”. 

 

Les résidents en médecine mènent une grève depuis plus 5 mois. Lors d’un rassemblement à l’hôpital Mustapha Pacha à Alger début janvier, la police avait violemment réprimé ces praticiens de la santé, faisant un nombre de blessés. 

Lire aussi: Grève des médecins résidents: la police réprime violemment le rassemblement des grévistes à l’hôpital Mustapha

 

Loading...