TUNISIE
15/03/2016 05h:37 CET | Actualisé 15/03/2016 06h:11 CET

" Serez-vous Ankara? ", demande un Britannique sur Facebook après l'attentat en Turquie

La publication Facebook d'un expatrié britannique à propos de l'attentat terroriste de dimanche à Ankara, en Turquie, appelle les gens à faire preuve de solidarité avec les 4,5 millions d'habitants de la ville.

Dimanche, une voiture piégée a explosé près de Kizilay, dans le centre de la capitale turque, tuant 34 personnes et en blessant environ 125.

Il s'agit de la troisième explosion en Turquie en cinq mois. Il y a trois semaines, une autre bombe a explosé dans les rues d'Ankara.

James Taylor a dit sur son compte Facebook que, " contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la Turquie n'est pas le Moyen-Orient ".

" Ankara n'est pas une zone en conflit, c'est une ville moderne normale, comme n'importe quelle autre capitale européenne, et Kizilay est son cœur, son centre. "

Taylor se demande pourquoi la réaction des gens est différente lors d'attentats à Ankara par rapport à celle après des événements similaires à Paris, Londres ou New York.

" Est-ce parce que la Turquie est principalement un pays musulman, comme la Syrie et l'Irak, comme d'autres pays en état de guerre civile, et qu'on pense que ça doit naturellement être pareil (...)? ", ajoute-t-il.

Taylor, qui vit à Ankara depuis 18 mois, invite les gens à se demander pourquoi ils sont moins affectés par l'attentat de dimanche que par d'autres qui se sont produits dans le passé.

" Vous avez été Charlie, vous avez été Paris. Serez-vous Ankara? "

Cet article initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.