ALGÉRIE
10/03/2016 04h:01 CET | Actualisé 10/03/2016 04h:02 CET

Il est désormais possible de séquencer son génome sur une application mobile

Scott Tysick via Getty Images
Active strand of human DNA.

Imaginez: vous êtes malade et votre médecin veut vous prescrire un médicament. Vous ne pensez pas y être allergique, mais en consultant votre smartphone, vous vous rendez compte que vous y feriez une réaction. Science-fiction? Pas pour Veritas Genetics, une société américaine qui propose le séquençage de votre génome et son analyse (partielle), le tout disponible sur une application. Et pour seulement 999 dollars.

Comment est-ce possible? Depuis le séquençage premier génome humain en 2003, qui a pris 13 ans et coûté 3 milliards de dollars, le prix du séquençage a vraiment été cassé, comme le montre ce graphique:

Déjà en 2014, la société Illumina affirmait être en mesure de décrypter les 3 milliards de paires qui composent le génome humain pour 1000 dollars. La différence, c'est que Veritas Genetics propose également une interprétation des résultats, afin de connaître les prédispositions génétiques d'une personne.

Les premiers échantillons sanguins devraient commencer à être analysés en avril, selon le MIT Technology Review.

Des informations "santé" et "lifestyle"

L'intérêt de réaliser un séquençage complet du génome? "Seul quelques pourcents de celui-ci, appelé l'exome, qui sont les parties codantes des gènes, sont généralement interprétables à l'heure actuelle", précise au HuffPost le généticien Jean-Louis Mandel. "Mais pour décoder et analyser l'exome complet, on est obligé de séquencer la totalité du génome. De plus, quelques centaines de variants connus qui modulent le risque de maladies communes sont localisés hors de l'exome", explique-t-il, trouvant le projet assez convaincant.

Pour analyser toutes ces informations, la société va utiliser un algorithme développé via le "Personal genome project" d'Harvard (son directeur, le généticien George Church, est également co-fondateur de la société).

Ainsi, le client n'aura pas tout son génome décrypté dans l'application, mais uniquement des informations spécifiques. En gros, sur les près de 25.000 gènes qui composent chaque être humain, seuls quelques centaines seront passés au crible sur le moment.

Si les clients souhaitent plus d'informations sur une partie particulière du génome, ils pourront toujours payer un supplément, par exemple de 100 dollars, pour avoir une analyse plus détaillée d'une partie précise du patrimoine génétique, affirme Mirza Cifric au MIT Review.

Des données envoyées à votre coach sportif

En plus de la possibilité d'accéder à toutes ces informations sur smartphone, il sera possible de partager rapidement, via l'application, "ces données relatives au mode de vie, telles des informations de nutrition, avec des coaches, afin de créer des services vraiment personnalisés", nous précise le fondateur de Veritas Genetics. Pour autant, explique-t-il, ce sera là le choix du client, car toutes les données seront privées. Les utilisateurs auront tout de même la possibilité de permettre à des chercheurs d'utiliser leurs génomes pour des projets de recherche scientifique.

"Nous imaginons un futur dans lequel tous les produits liés à l'amélioration de la santé sont customisés à partir du génome entier. Ensemble, nous allons faire avancer la science bien plus vite, pour le bien de nos enfants et de nos petits enfants", lance-t-il.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.