TUNISIE
11/04/2018 12h:07 CET

Sept tunisiens arrêtés en Italie pour trafic de migrants

13 mandats d’arrêts ont été émis contre les membres de ce réseau qui se compose de sept tunisiens, cinq marocains et une italienne.

Darrin Zammit Lupi / Reuters

Les autorités italiennes ont démantelé mardi un réseau de passeur qui transportait clandestinement des migrants Tunisiens vers la Sicile à bord de bateaux vedettes. Cette arrestation intervient moins d’un an après celle d’un groupe similaire a annoncé l’agence de presse Reuters ainsi que de nombreux autres médias italiens.

13 mandats d’arrêts ont été émis contre les membres de ce réseau qui se compose de sept tunisiens, cinq marocains et une italienne. Ils sont aussi soupçonnés de contrebande de cigarette selon une copie du document consulté par Reuters.

Le réseau prenait entre 3000 et 5000 euros par personne et partait de Nabeul jusqu’à Trapani, dans l’ouest de la Sicile, sur de puissants hors-bords capables de faire la traversée en un peu moins de 4 heures. Cette traversée rapide évitait aux migrants d’être emmenés dans des centres de réfugiés.

Afin de rentabiliser les traversées, le réseau transportait également des cigarettes de contrebande revendues sur le marché noir à Palerme à 3 euros le paquet. Cette contrebande de cigarette pouvait générer jusqu’à 17000 euros de bénéfice avance également Reuters. 

Des écoutes téléphoniques interceptées par les enquêteurs ont montré que le groupe était “Hostile à l’occident”, ”éprouvait de la sympathie pour les djihadistes” mais aussi que l’un des migrants prévoyait de se rendre en France pour effectuer “un travail dangereux dont il pourrait ne pas revenir”.

L’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, aussi appelée Frontex, a en effet renforcé ses contrôles, afin de mieux repérer les éventuels terroristes, ou encore les djihadistes de retour des zones de conflits, qui pourraient profiter de l’immigration clandestine pour atteindre l’Europe, sans se faire prendre par la justice.

Selon les derniers chiffres de l’OMS, 186.768 migrants ont atteint l’Europe par la Méditerranée, avec 3116 individus entre morts et portés disparus. Un nombre qui a bien diminué par rapport à l’année 2016, où 390.432 migrants avaient gagné l’Europe, et 5143 sont morts ou portés disparus.

Depuis le début de cette année, 8842 migrants sont arrivés en Europe, et 411 ont trouvé la mort ou sont portés disparus en Méditerranée.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.