TUNISIE
14/04/2018 09h:31 CET

Sept produits que les dermatologues ne mettront jamais sur leur peau

"Aucun dermatologue qui se respecte n'utiliserait une crème solaire à vaporiser."

Peopleimages via Getty Images

BEAUTÉ - Si vous avez des problèmes de peau, il est logique de consulter un dermatologue. Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu’ils font, eux, pour protéger la-leur? Après tout, ce sont des professionnels et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, ils ont généralement une peau impeccable.

 

Alors, qu’utilisent-ils exactement? Ou peut-être, plus important encore, que n’utilisent-ils pas? Quatre dermatologues ont révélé les produits et les ingrédients qu’ils évitent au quotidien.

 

En matière de soins pour la peau, ne faites aucun changement drastique sans consulter un spécialiste pour parler de vos besoins et préoccupations individuels.

Voici les sept produits que tout dermatologue préfère éviter:

 

1. La crème solaire à vaporiser

Les crèmes solaires à vaporiser peuvent sembler être la solution idéale pour ceux qui détestent s’appliquer de la lotion sur le corps, mais ce produit ne fait pas l’unanimité chez les professionnels.

 

La Dre Rachel Nazarian du Schweiger Dermatology Group à New York a déclaré qu’elle n’en utiliserait jamais sur son visage ou sur son corps. Selon elle, le vaporisateur ne permet pas de fournir une couche assez épaisse pour atteindre le niveau de FPS indiqué sur la bouteille.

“La moitié s’en va dans les airs, à peine l’équivalent d’une goutte d’eau pénètre dans votre peau, vous en respirez la moitié. Ce n’est tout simplement pas la bonne façon d’être correctement protégé, a-t-elle expliqué, notant qu’elle autorise certaines exceptions. Si vous avez un enfant qui ne peut pas rester immobile, c’est acceptable. Mais aucun dermatologue qui se respecte ne pourrait utiliser une crème solaire de ce genre.”

Le Dr Kenneth Mark, dermatologue certifié, a déclaré que certaines personnes peuvent trouver un écran solaire à vaporiser pratique pour couvrir les bras, les jambes, la poitrine et le dos, mais il concède qu’il ne les utiliserait pas pour son visage.

2. Les auto-bronzants

Pour ceux qui aiment s’enduire d’huile et se laisser dorer la pilule au soleil (à éviter), les nouvelles qui suivent ne sont pas bonnes. Mark a déclaré qu’il n’utiliserait jamais d’huiles de bronzage, car ces dernières contiennent souvent de faibles niveaux de FPS.

“Ce n’est pas une crème solaire d’assez bonne qualité, et en plus, les huiles peuvent obstruer les pores, a-t-il expliqué. S’exposer simplement au soleil provoque l’obstruction des pores.”

3. Protections solaires chimiques

Dans la même veine que la crème solaire à vaporiser, Nazarian et Dr Samer Jaber du Washington Square Dermatology, à New York, ont ​​évoqué leurs réserves au sujet des crèmes solaires chimiques.

“Je ne les aime pas vraiment, a déclaré Nazarian. Je sais qu’elles offre des garanties de sécurité, je sais qu’elles vont bien, j’ai juste l’impression que parfois elles peuvent irriter la peau. À l’inverse, les crèmes solaires plus naturelles - qui ne contiennent notamment pas de l’oxyde de zinc et du dioxyde de titane - sont beaucoup plus douces et bloquent le passage aux rayons ultraviolets.”

4. Les lotions toniques

Nettoyer, tonifier, hydrater: ces trois étapes ont longtemps été la base d’une routine idéale de soins pour la peau. Du moins, nous le pensions. Malgré cela, trois des dermatologues à qui nous avons parlé ont révélé qu’ils n’utilisent pas de lotion tonique.

“Certaines personnes aiment utiliser des produits tonifiants lorsque leur peau est vraiment grasse, mais je ne trouve pas cela très nécessaire”, a déclaré Jaber.

“Beaucoup de lotions toniques contiennent de l’alcool qui assèche, ce qui peut une bonne chose si vous avez une peau plus acnéique, a expliqué la Dre Jennifer Chwalek, une dermatologue certifiée de l’Union Square Laser Dermatology, par courriel à nos confrères américains du HuffPost. À la place, j’asperge mon visage d’eau de rose le matin avant d’appliquer de la vitamine C et une protection solaire. Je trouve que l’eau de rose aide à hydrater ma peau et elle permet aussi des calmer les inflammations.”

5. Les parabènes

Les parabènes consistent essentiellement en des agents de conservation utilisés dans les produits de beauté qui permettent de limiter le développement des bactéries, des moisissures et des levures. Les parabènes les plus couramment utilisés sont les parabènes de méthyle, d’éthyle, de propyle et de butyle. On en trouve souvent dans les crèmes hydratantes et les crèmes anti-âge.

Au fil des ans, les parabènes ont fini par avoir très mauvaise presse, bien qu’il n’y ait pas encore assez de preuves qui prouvent leur nocivité pour la santé.

“J’ai lu un article qui mentionnait des recherches effectuées au cours des dernières années, qui démontraient une accélération potentielle du vieillissement de la peau liée à la présence de parabènes”, a expliqué Nazarian.

Le point de vue de Jaber était, lui, plus nuancé, il a simplement mentionné qu’il préférait éviter les parabènes.

6. Les savons d’hôtel

Vous ne réfléchissez peut-être pas assez lorsque vous utilisez des savons mis à disposition dans votre salle de bains d’hôtel, mais ils peuvent ne pas du tout convenir à votre peau. Surtout quand il s’agit de les utiliser sur votre visage.

“Je fais très attention dans les hôtels, a déclaré Jaber. Je n’utilise jamais les savons de l’hôtel parce qu’ils dessèchent vraiment ma peau en raison de leur parfum. J’apporte toujours du savon avec moi.”

Les dermatologues ont convenu que les produits parfumés en général peuvent irriter la peau, et ont déclaré qu’ils évitent d’utiliser des produits avec des parfums ajoutés.

7. Les gommages exfoliants

Tous les produits qui contiennent des microbilles, ou tous les produits exfoliants, sont à proscrire selon Nazarian. Chwalek a aussi confié qu’elle n’utilisait pas de gommages.

“L’exfoliation physique ou mécanique de la peau est vraiment mauvaise pour la peau, a-t-elle expliqué. J’aime les [produits] qui exfolient doucement, comme les glycols, ou toute autre formule qui va délicatement décomposer les peaux mortes par opposition à un nettoyage mécanique et physique de la peau morte, qui demande une certaine manipulation.”

Elle a ajouté qu’elle n’était pas une amatrice des brosses de micro-massage comme celles de la marque Clarisonic.

Jaber évite aussi les gommages exfoliants au profit d’autres produits qui agissent plus rapidement.

“Je n’utilise jamais de gommages exfoliants, a-t-il dit. “J’utilise un rétinoïde la nuit, et je pense que c’est un exfoliant naturel. Donc, je pourrais utiliser un [gommage], mais j’essaie juste de garder une vie simple.”

Ce texte initialement publié sur Le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais au français.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.