ALGÉRIE
11/12/2016 10h:51 CET | Actualisé 11/12/2016 10h:57 CET

Semaine culturelle algérienne à Téhéran: de nombreuses activités artistiques au menu

DR

La culture algérienne dans toute son expression (cinéma, chanson, arts plastiques, artisanat) sera présente à Téhéran (Iran) du 11 au 17 décembre dans le cadre de la semaine culturelle algérienne, indique l'APS.

La manifestation, dont le coup d'envoi sera donné par les ministres de la Culture des deux pays, débutera par un concert de l'Ensemble national algérien de musique andalouse.

La Bibliothèque nationale de Téhéran abritera, tout au long de cette semaine culturelle, plusieurs manifestations artistiques dont des expositions d'œuvres artisanales notamment l'habit traditionnel qui conserve encore son authenticité et ses spécificités.

Seront exposées des tenues traditionnelles conçues par des stylistes talentueux qui ont su préserver la dimension ancestrale du produit tout en apportant une touche de modernité, dont la Djebba constantinoise, le Karakou algérois, la robe kabyle et la "Chedda" Tlemcenienne classée patrimoine mondial par l'Unesco.

Les bijoux se mettront aussi de la partie à travers les créations de Souad Bellouli, du créateur de bijoux kabyle Yahia Adad, et du bijoutier Touareg Aissa Ben Abdallah.

Le tapis traditionnel et le tapis de prière algériens donneront une autre caractéristique à l'exposition, révélant le haut niveau d'exécution de ce métier antique.

Au programme également les objets de céramique et de poterie de l'artisan Abdelaziz Bacha et les tableaux de la plasticienne Anissa Berkani choisis parmi sa dernière exposition en mars 2016 à Alger sous le titre "Dhikr Pictural", fruit de recherches sur l'interprétation du symbole des mathématiques cité dans le Coran.

Cette semaine connaitra par ailleurs une dynamique littéraire et culturelle à travers la poésie algérienne contemporaine déclamée par la poétesse May Ghoul et les poètes Ibrahim Seddiki et Bouzid Harzallah.

Deux conférences sur l'histoire sont programmées à l'université iranienne la première intitulée "pages glorieuses de l'histoire moderne de l'Algérie" animée par le Dr. Nacer Eddine Saidouni et la seconde "la résistance algérienne contre l'occupation française (1830-1962)" animée par le Dr. Mohamed Arezki.

Les différents manuscrits et œuvres inédites exposés à la bibliothèque nationale révéleront la richesse des ouvrages historiques et religieux que possède l'Algérie et qui remontent à plusieurs siècles.

Le cinéma sera au menu avec la projection de films anciens et récents. Le film légendaire "La bataille d'Alger" du réalisateur Gillo Pontecorvo, "Le puits" de Lotfi Bouchouchi, nominé pour les Oscars et le documentaire "L'Algérie vue du ciel" du réalisateur Yann Arthus-Bertrand.

Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi s'était entretenu à Téhéran dimanche matin avec le président de la Ligue iranienne de la culture et des relations islamiques Abou Dhir Ibrahimi sur les relations privilégiées entre les deux pays.

M. Mihoubi a mis l'accent, lors de cette rencontre à laquelle a assisté l'ambassadeur d'Algérie à Téhéran, l'importance de renforcer la coopération dans les domaines du cinéma, des arts plastiques et de la restauration des manuscrits et de profiter de l'expérience iranienne en la matière.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.