TUNISIE
29/10/2018 21h:21 CET

Selon Mohamed Ennaceur, il est indispensable d'adopter la loi relative à la répression des atteintes contre les forces armées

Ce projet de loi a été rejeté par la plupart des composantes de la société civile.

Anadolu Agency via Getty Images

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur a condamné lundi l’attentat-suicide qui s’est produit cet après-midi devant le théâtre municipal à l’avenue Habib Bourguiba dans la capitale. 

Dans une déclaration accordée aux médias, Ennaceur a évoqué l’urgence d’adopter le projet de loi relatif à la répression des atteintes contre les forces armées.

”Il semble indispensable d’adopter cette loi, compte tenu des dangers qui menacent quotidiennement la vie des forces de l’ordre .L’adoption de cette loi sera bénéfique pour tous”, a-t-il souligné.

Ennaceur a également déclaré avoir convoqué de façon exceptionnelle le bureau du parlement à se réunir demain mardi avant la plénière pour examiner les actions à envisager face à ces développements.

Le projet de loi n° 2015-25 relatif à la répression des atteintes aux forces armées a suscité une polémique depuis son dépôt en 2015 au parlement.

Rejetée par la plupart des composantes de la société civile, la version proposée du projet de loi sur la répression des atteintes contre les forces armées avait aussi suscité une vive controverse chez les partis politiques.

Pour eux, ce projet de loi est irrecevable, dans la mesure où il comporte des articles inconstitutionnels qui restreignent les libertés générales et personnelles.

Lundi, une jeune femme s’est faite exploser à l’avenue Habib Bourguiba, centre névralgique de la capitale tunisienne, faisant 9 blessés dont 8 policiers et un civil.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.