MAROC
20/07/2018 16h:18 CET

Selon le HCP, le prix du poisson et du carburant a augmenté en juin

Et les hausses les plus importantes ont été relevées à Béni-Mellal.

Chalffy via Getty Images

RAPPORT - L’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté au cours du dernier mois, annonce le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note d’information mensuelle, publiée ce vendredi.  

Les données relayées par celle-ci montrent que les hausses des produits alimentaires entre mai et juin 2018 ont principalement concerné les “poissons et fruits de mer”, qui ont vu leur prix grimper de 4,4%. Celui des “viandes, lui, a également connu une hausse, mais limitée à seulement 0,9%.

Sur la liste des produits alimentaires, contrairement à la tendance haussière, c’est une petite baisse qu’enregistrent les prix des “légumes” et des “huiles et graisses” évaluée respectivement à 0,7% et 0,2%.

Pour les produits non alimentaires, ce sont les carburants qui ont le plus été touchés par l’augmentation des prix estimée à 1%.

Où ces hausses ont le plus été constatées? Le HCP précise dans sa note que l’IPC a été enregistré ses plus importantes hausses à Béni-Mellal avec 0,9%, à Fès avec 0,5%, à Meknès avec 0,4% et à Kénitra, Oujda, Tanger et Guelmim avec 0,3%. À Casablanca, Rabat et Dakhla, le taux s’est limité à 0,2%.

Seules Safi et Settat ont connu un effet inverse avec une baisse évaluée à 0,3% et 0,2%.

Pour le HCP, le constat général sur l’IPC pour juin fait ressortir une hausse de 0,2% par rapport au mois précédent. Une variation imputée à la croissance de 0,3% qu’a enregistré l’IPC au niveau des produits alimentaires et de 0,1% pour ce qui est des produits non alimentaires.

Par rapport au même mois de 2017, la courbe de l’IPC est montée de 2,5% au cours du mois de juin 2018. Ce qui représente la conséquence directe de la hausse de l’IPC des produits alimentaires de 3,1% et de celui des produits non alimentaires de 2,0%. Les produits non alimentaires ont, pour leur part, connu des variations qui vont d’une stagnation dans la “communication” à une hausse de 6,4% dans les “biens et services divers”.

L’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, ajoute le HCP, aurait connu au cours du mois de juin 2018 une stagnation par rapport au mois de mai 2018 et une hausse de 0,4% par rapport au mois de juin 2017.