TUNISIE
01/06/2018 17h:01 CET

Selon Chawki Tabib, la corruption bat son plein dans le milieu municipal

Le président de l’INLCC a exhorté la société civile à appuyer les efforts des conseils municipaux, issus du scrutin du 6 mai 2018

Anadolu Agency via Getty Images

Au moins 27 dossiers de corruption administrative et financière, liés à l’action municipale ont été transférés à la Justice en 2017, a indiqué, jeudi soir, le président de l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption (INLCC) Chawki Tabib.

S’exprimant à Sousse en marge d’une soirée ramadanesque sur les principaux enseignements des élections municipales, Tabib a fait savoir que les dossiers de corruption présumée portent sur la malversation et l’octroi d’autorisations pour la réalisation de lotissements de manière illégale.

Les dossiers portent également sur ” le népotisme ” dans l’attribution de concessions pour la gestion du marché hebdomadaire de Monastir, la falsification de contrats de vente et la corruption financière.

Le président de l’INLCC a exhorté la société civile à appuyer les efforts des conseils municipaux, issus du scrutin du 6 mai 2018 et à prendre part aux travaux de leurs réunions.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.