MAROC
08/12/2015 08h:43 CET | Actualisé 08/12/2015 09h:23 CET

Ceinture obligatoire, nouveaux radars... Les mesures de Boulif contre l'insécurité routière

Ceinture obligatoire, nouveaux radars... Les mesures de Boulif contre l'insécurité routière

TRANSPORT - Réduire de 50% le nombre de morts sur les routes d'ici dix ans. C'est l'objectif que s'est fixé le ministère de l'équipement, du transport et de la logistique pour la stratégie nationale de lutte contre l'insécurité routière.

A l'horizon 2025, le ministre délégué chargé du transport, Mohammed Najib Boulif, espère ainsi faire passer le nombre de victimes d'accidents de la route d'environ 3.800 en 2015 à 2.800 en 2020 et 1.900 en 2025.

Ceinture obligatoire

Pour ce faire, le ministère prévoit une batterie de mesures. Lors d'une réunion organisée lundi 7 décembre à Rabat et consacrée à ces mesures d'urgence contre l'insécurité routière, M. Boulif a notamment rappelé l'entrée en vigueur, en 2016, de la loi sur l'obligation du port de la ceinture de sécurité pour tous les passagers des autocars. L'absence de ceinture est passible d'une amende de 700 à 1.400 dirhams.

LIRE AUSSI:Najib Boulif part en guerre contre les accidents d'autocars

Annoncée en août dernier, cette loi, qui devrait être effective à partir du 1er janvier, figure dans le nouveau code de la route depuis 2010. Un long délai de mise en conformité des autocars du royaume a ainsi été accordé aux chauffeurs. Une campagne de sensibilisation devrait être lancée prochainement.

Une appli pour consulter ses points

Autre mesure clé annoncée par le ministre et effective "dans les prochains jours": celle du retrait du permis après l'épuisement du solde des points retenus. Un système de "rattrapage" des points est néanmoins mis en place.

Un conducteur peut ainsi récupérer quatre poins s'il suit un cycle de formation ou si aucune infraction n'a été commise pendant l'année. Si la dernière infraction remonte à deux ans, le conducteur qui a moins de huit points pourra passer à douze sur son permis. Une application permettant au conducteur de consulter son solde de points sur internet sera lancée dès janvier, a annoncé le ministre.

Des radars en plus

Enfin, M. Boulif a précisé que le Maroc fera l'acquisition de nouveaux radars fixes distribués dans toutes les régions du royaume. Les opérations de contrôle des autocars au niveau des gares routières seront également renforcées afin de vérifier qu'ils soient bien aux normes avant de prendre le route. La délivrance de l'attestation de la visite technique pour les taxis et les véhicules sera également durcie.

Galerie photo 7 voitures qui ont marqué les Marocains Voyez les images