05/04/2018 10h:31 CET | Actualisé 05/04/2018 10h:31 CET

Sebta pourrait bientôt être accessible en bateau pour les touristes marocains

Une initiative qui permettrait de désengorger le trafic à la frontière.

JORGE GUERRERO via Getty Images

TOURISME - Il sera bientôt possible de se rendre à Sebta en évitant les longues files d’attente en voiture au poste-frontière de Tarajal. Le ministre du Tourisme du gouvernement de l’enclave espagnole, Emilio Carreira, a annoncé mercredi 4 avril que la ville autonome soutiendrait financièrement les projets promus par des entrepreneurs locaux pour lancer une connexion maritime avec le Maroc.

Cette nouvelle liaison par bateau permettrait de transporter “150 à 200” touristes marocains “avec un pouvoir d’achat élevé” vers le port de Sebta chaque jour, rapporte l’agence de presse espagnole Europa Press.

Lors d’une conférence de presse, le ministre espagnol n’a pas voulu rentrer plus en détails sur cette proposition, mais a indiqué que des initiatives privées sont déjà sur la table et que le gouvernement de l’enclave, présidé par Juan Vivas, est disposé à les soutenir parce qu’elles viendront “générer de la richesse” pour la ville, précise Europa Press.

Au sujet des problèmes de trafic rencontrés à la frontière entre le Maroc et l’enclave espagnole, le ministre a souligné que les choses “finiraient par s’arranger” et a exhorté le Maroc à “faire sa part de travail” pour résoudre cette situation qui fait attendre “des heures et des heures” les personnes qui entrent ou sortent de Sebta.