MAROC
13/07/2019 11h:16 CET

Scandale Cambridge Analytica: Facebook va écoper d'une amende de 5 milliards de dollars

Pour mettre fin à une enquête sur ses pratiques en matière de protection de la vie privée.

Justin Sullivan via Getty Images

RÉSEAU SOCIAL - La Commission fédérale du commerce (FTC) a voté cette semaine en faveur d’une amende de 5 milliards de dollars, dans le cadre d’un accord à l’amiable avec Facebook, pour mettre fin à une enquête sur ses pratiques en matière de protection de la vie privée, rapporte vendredi le Wall Street Journal.

Les trois commissaires républicains de l’agence fédérale de régulation ont voté en faveur de ce règlement à l’amiable, contre deux démocrates, précise le quotidien, citant une source proche du dossier.

L’amende pourrait mettre un terme à une vaste enquête sur le traitement erroné par Facebook des informations personnelles des utilisateurs, commencé il y a plus d’un an.

L’accord doit encore recevoir le feu vert du département de la Justice, mais en général, celui-ci suit les recommandations de l’autorité de régulation, en l’occurrence la FTC.

La FTC a ouvert son enquête sur Facebook en mars 2018 en réponse à des informations selon lesquelles l’agence de consultation politique britannique Cambridge Analytica aurait accédé de manière inappropriée aux données personnelles de 87 millions d’utilisateurs de Facebook. 

Cambridge Analytica a développé une application de questionnaire qui exploitait les informations de ses utilisateurs ainsi que ceux de leurs amis, une forme de collecte de données autorisée par Facebook dans une version antérieure de sa politique de confidentialité. Ces informations ont peut-être aidé l’entreprise britannique à créer des profils d’utilisateurs afin que les clients puissent mieux cibler les personnes avec des messages politiques.

L’accord à l’amiable devrait comporter des clauses imposant des restrictions au réseau social sur la façon dont il utilise les données personnelles.