TUNISIE
19/08/2019 13h:51 CET

Save Your Wardrobe: Cette application développée par des Tunisiens pour une mode plus durable

Derrière Save Your Wardrobe se cache une idée: Allier mode et durabilité environnementale.

CarmenMurillo via Getty Images

Connaissez-vous Save Your Wardobe (Littéralement “Sauvez votre garde robe”)? 

C’est une application développée par deux Tunisiens, Hasna Kourda et Mehdi Doghri qui cartonne actuellement à l’international.

Derrière Save Your Wardrobe se cache une idée: Allier mode et durabilité environnementale. 

L’application vous permet de télécharger votre garde-robe et de la numériser. À partir de là, l’intelligence artificielle vous proposera plusieurs fonctionnalités sur la façon de prendre soin de vos vêtements, leur personnalisation, les styles à associer...

Retenue par le magazine Medium dans le top 100 des femmes qui percent dans la Fashion Tech (technologies de la mode), Hasna Kourda explique au magazine Harpers Bazar Arabia vouloir “changer notre approche de la mode tout en augmentant la durabilité” grâce à Save Your Wardrobe.

Après avoir étudié à Tunis, Hasna suit des études à l’Université Paris-Dauphine en France avant d’emménager à Londres, où elle affirme avoir “appris l’importance de la technologie”.

“Quand je suis arrivé à Londres, j’ai réalisé à quel point le mode de vie était différent de celui de la Tunisie. La Tunisie est à tout point de vue zéro déchet alors qu’en Europe, les gens consomment de façon insensée, jetant des choses qui restaient utiles. C’est à partir de ce moment-là qu’un mode de vie plus durable est né en moi et j’ai eu l’idée d’utiliser la technologie pour optimiser la mode. C’est comme ça que la société est née” explique-t-elle.

Avec Mehdi Doghri, co-fondateur, ils observeront le comportement des acheteurs de vêtements et se rendent compte que celui-ci est “déconnecté de ce qu’ils ont dans leur garde-robes”, achetant parfois des choses inutiles qu’ils ne mettront jamais ou qu’ils ont déjà dans leurs placards.

Selon une récente étude citée par Hasna Kourda, les déchets engendrés par la mode ont augmenté de plus de 800% par rapport aux années 1960. “Ce n’est pas une façon durable de faire de la mode” affirme-t-elle avant de poursuivre: “Grâce à l’IA, nous travaillons à minimiser ce gaspillage lié à la mode”.

“Mon rêve est d’avoir un impact sur l’environnement, de réduire les déchets, en particulier dans les pays qui importent des textiles d’occasion qui sont vendus sur les marchés aux puces occidentaux. Il y a beaucoup de déchets avec des vêtements et des tissus qui ne sont pas vendus. ils finissent dans des décharges ou sont incinérés. L’objectif est de détourner autant de vêtements des sites d’enfouissement et d’encourager les gens à acheter des articles qui dureront le plus longtemps possible” conclut-t-elle.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.