MAROC
14/08/2019 11h:03 CET

Salé: L'administration de la prison locale dément les contacts entre un détenu pour terrorisme et des personnes extérieures

Le détenu a également rejeté les allégations.

DR

SOCIÉTÉ - L’administration de la prison locale locale Salé 2 a démenti, mardi, les allégations diffusées sur les réseaux sociaux et des sites d’informations. Ces derniers indiquaient qu’un détenu, poursuivi dans le cadre de la loi antiterroriste, était en contact avec des personnes, à l’extérieur, autres que les membres de sa famille, seules personnes qu’il a légalement le droit de contacter. 

Dans un communiqué, la prison est formelle: les informations sont “dénuées de tout fondement”. “Sa famille est la seule partie avec laquelle il a pris contact, conformément à la loi,” souligne l’administration. 

Après avoir pris connaissance des allégations diffusées sur certains sites par sa famille, le détenu en question, ajoute le communiqué, a écrit à l’administration de la prison pour confirmer que ces propos sont “infondés” et qu’il “rejette catégoriquement la tentative d’exploitation de son nom et de son affaire par des parties qui cherchent à être médiatisées”.

À cet égard, l’administration de la prison locale Salé 2 exprime son “indignation” devant “le comportement de certaines personnes qui diffusent de fausses informations sur les réseaux sociaux pour servir leurs propres intérêts”, conclut le communiqué.