MAROC
29/06/2018 10h:58 CET

Salah Abdeslam défend les attentats terroristes en France: "Vous ne subissez que les erreurs de vos dirigeants"

C'est la première fois que le terroriste s'exprime sur ce sujet depuis son arrestation.

POOL New / Reuters

TERRORISME - Pour la première fois depuis son incarcération, Salah Abdeslam, qui comparaissait ce jeudi 28 juin pour la septième fois devant les juges d’instruction, a évoqué les attentats terroristes en France. Il a “fait une déclaration spontanée d’ordre général à connotation religieuse et politique”, a appris France 3 d’une source proche du dossier, confirmant des informations de la radio française RTL.

Le seul jihadiste encore en vie des attentats de Paris a une nouvelle fois refusé la présence d’un avocat, préférant “s’en remettre à Allah”. Mais pour la première fois, il a fait plusieurs déclarations sur les motivations des jihadistes, sans revenir particulièrement sur les attaques de novembre 2015.

Pour justifier les attaques menées en France, Salah Abdeslam a tout d’abord mis en cause Emmanuel Macron “dont la soif de puissance et de renommée appelle à faire couler le sang des musulmans. La sécurité ne régnera pas sur notre territoire tant que cela continuera”, a-t-il déclaré.

“Mettez votre colère de côté et raisonnez quelques instants, vous ne subissez que les erreurs de vos dirigeants”, a-t-il poursuivi, avant d’ajouter: “Nous ne vous attaquons pas parce que vous mangez du porc, vous buvez du vin ou vous écoutez de la musique, mais les musulmans se défendent contre ceux qui les attaquent.”

Depuis son arrestation Salah Abdeslam ne s’était exprimé que deux fois. La première, dans la foulée de son arrestation, pour affirmer aux enquêteurs belges avoir “renoncé” à se faire exploser le 13-Novembre, tentant de minimiser son rôle dans la cellule jihadiste. La seconde pour innocenter un homme suspecté de lui avoir servi de chauffeur lors de sa fuite en Belgique.