07/06/2017 07h:43 CET | Actualisé 07/06/2017 07h:43 CET

Saisie de 68 tonnes de produits impropres à la consommation depuis le début du ramadan

Stringer . / Reuters
A vendor sells traditional cakes of fried honey and flour pastries to customers ahead of Ramadan in the medina of the Moroccan city of Rabat July 8, 2013. Ramadan, the Muslim fasting month, begins in Morocco on July 10 as each state determines when the fast should begin. Muslims around the world abstain from eating, drinking and sexual relations from sunrise to sunset during Ramadan, the holiest month in the Islamic calendar. REUTERS/Stringer (MOROCCO - Tags: SOCIETY RELIGION FOOD)

CONSOMMATION - Plus de 68 tonnes de produits alimentaires non conformes et impropres à la consommation ont été saisies et détruites durant les dix premiers jours du mois de ramadan, a annoncé, mardi, l'Office national de sécurité sanitaire de produits alimentaires (ONSSA) dans un communiqué.

Les produits impropres à la consommation saisis et détruits ont concerné, notamment les viandes rouges et blanches (38 tonnes), les produits de la pêche (15 tonnes), les boissons (4,3 tonnes), les produits laitiers (3 tonnes), les farines (2,2 tonnes), les dattes (1,2 tonne) et d'autres produits alimentaires (4,6 tonnes), détaille l'ONSSA.

Les missions de contrôle ont concerné plus de 26.000 tonnes de produits alimentaires d'origine animale et végétale et ont abouti au retrait du circuit de commercialisation de 68,3 tonnes de produits impropres à la consommation, soit 0,2% du total contrôlé.

L'année dernière, durant les dix premiers jours du mois sacré, 205 tonnes avaient été saisies et détruites, rappelle la même source.

A l’importation, plus de 100.000 tonnes de divers produits alimentaires ont fait l’objet de contrôle par les services de l'ONSSA aux différents postes frontaliers. A l’issue de ces contrôles, 32 tonnes de fruits frais ont été refoulées pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur.

Chaque année, pendant le mois de ramadan, les services de contrôle de l’ONSSA effectuent des visites d'inspection et des prélèvements d'échantillons.

Ils mènent également des actions de sensibilisation, notamment en matière d'entreposage, de respect des conditions d'hygiène, d'étiquetage et de présentation des produits alimentaires.

LIRE AUSSI:8 tonnes de produits alimentaires impropres détruits à Casablanca