ALGÉRIE
07/03/2019 14h:26 CET

Sahel: la situation humanitaire se dégrade en raison d'une insécurité croissante

Franceinfo

De hauts responsables des Nations Unies tire la sonnette d’alarme face à la montée des conflits et de l’insécurité dans le Sahel, selon un communiqué publié par l’ONU.

 Ainsi, se sont un peu plus de 4 millions de personnes qui ont été déplacées dans le Sahel, en raison de l’escalade de la violence armée dans certaines régions du Mali, dans le bassin du lac Tchad et dans le Liptako-Gourma, une région à cheval sur le territoire du Burkina Faso, du Mali et du Niger. 

“Nous assistons à une urgence humanitaire sans précédent au Burkina Faso où une recrudescence d’attaques armées a provoqué des déplacements internes massifs”, a déclaré Ursula Mueller, Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires de l’ONU qui vient de conclure une visite de trois jours au “Pays des hommes intègres”.  

Mme Mueller qui est également Coordinatrice adjointe des secours d’urgence estime essentiel d’intensifier l’aide d’urgence en cours au Burkina Faso et de renforcer nos efforts dans le Sahel en général, “où l’insécurité croissante génère directement une détérioration de la situation humanitaire”. 

Dans le Sahel, des millions de personnes sont encore sous le choc des conséquences de la crise alimentaire et nutritionnelle de l’année dernière et la violence armée prolongée dans certaines parties du Sahel a aggravée l’impact de l’insécurité alimentaire, de la malnutrition et des épidémies.