ALGÉRIE
04/10/2018 14h:02 CET

Sahara occidental : l'ONU demande une prolongation d'un an de la Minurso

AFP Contributor via Getty Images

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé mercredi au Conseil de sécurité “de prolonger d’un an le mandat” de la force de paix Minurso au Sahara Occidental, afin de soutenir la reprise de négociations politiques début décembre à Genève.

“Je recommande au Conseil d’étendre d’un an le mandat de la Minurso, jusqu’au 31 octobre 2019, afin de donner à mon émissaire l’espace et le temps nécessaires à la création de conditions permettant au processus politique d’avancer”, a-t-il écrit dans ce document un document adressé au Conseil de sécurité. 

“J’exhorte les parties et les voisins à venir à la table de négociations de bonne foi et sans pré-conditions”, les 5 et 6 décembre en Suisse comme les y a invités l’émissaire Horst Kohler, ajoute-t-il. 

Les invitations envoyées aux deux parties au conflit ainsi qu’au deux pays observateurs, l’Algérie et la Mauritanie, viennent surtout en application de la résolution 2414 du Conseil de sécurité qui a confirmé le soutien de l’organe onusien à la relance des négociations directes sans préconditions.

Le rapport d’Antonio Guterres survient alors que le Conseil de sécurité est appelé en octobre à tenir trois réunions consacrées au Sahara occidental, dont une le 29, jour prévu pour renouveler le mandat de la Minurso.

“Maintenir des conditions pacifiques et stables sur le terrain est essentiel pour favoriser une reprise du processus politique”, insiste le secrétaire général dans son rapport. “La Minurso demeure un élément clé des Nations unies pour obtenir une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable”, fait-il valoir.