MAROC
22/03/2016 07h:45 CET | Actualisé 22/03/2016 08h:27 CET

Sahara: Après Paris, des Marocains manifestent à New York contre les propos de Ban Ki-moon

Nouzha Skalli/Facebook
Les Marocains de New York manifestent contre les propos de Ban Ki-moon

SAHARA - Après Paris, New York. Plus d'un millier de Marocains établis aux Etats-Unis ont organisé, lundi 21 mars, un sit-in devant le siège des Nations Unies à New York en protestation contre les propos du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors de sa dernière tournée dans la région. Ce dernier avait qualifié le Sahara de territoire "occupé".

Les manifestants, dont certains ont fait le déplacement depuis la côte ouest des Etats-Unis, ont dénoncé les déclarations "malavisées" de Ban Ki-moon, scandant l'hymne national et arborant des portraits du roi Mohammed VI et des drapeaux. "Le Sahara est marocain et le restera à jamais" et "le Maroc est dans son Sahara et le Sahara est dans son Maroc", pouvait-on lire sur les pancartes, qui appelaient aussi le Secrétaire général de l'ONU à "honorer son devoir de garantir l'unité et d'éviter de semer la division".

Le Rabbin Gad Bouskila, membre de la communauté juive marocaine de New York, a estimé que Ban Ki-moon s'était "départi des règles rudimentaires de la diplomatie et de l'objectivité", notant que cette manifestation a permis de réaffirmer l'attachement des Marocains à leur pays.

De son côté, la parlementaire du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Nouzha Skalli, qui se trouve à New York à l'occasion de la 60e session de la Commission de l'ONU de la condition de la femme, a indiqué que "Ban Ki-moon n'a pas mesuré la force et la profondeur de notre attachement à notre intégrité territoriale, mais le peuple marocain lui a donné une leçon qu'il n'oubliera jamais, à travers notre mobilisation et notre unité indéfectible".

Dans un communiqué lu au terme de ce sit-in au nom des Marocains des Etats-Unis, les organisateurs se sont indignés du fait que "les propos tenus par Ban Ki-moon vont à rebours des paramètres fixés par le Conseil de sécurité, seul organe habilité à traiter de cette question".

Dimanche, des Marocains établis à Paris avaient manifesté sur la place du Trocadéro devant la Tour Eiffel, une semaine après la grande marche qui avait rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes à Rabat, dénonçant les propos de Ban Ki-moon.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Manifestation à Rabat pour protester contre les propos de Ban Ki-Moon Voyez les images