ALGÉRIE
19/09/2018 10h:57 CET

Saad Lamjarred placé en détention provisoire

Le 26 août à Saint-Tropez, sur la Côte d’Azur, une jeune femme avait porté plainte contre Saad Lamjarred pour “faits caractérisés de viol”.

DR
Le chanteur Saad Lamjarred.

Saad Lamjarred est de nouveau derrière les barreaux. Le chanteur marocain, soupçonné de viol, a été placé mardi 18 septembre en détention provisoire “sur décision de la cour d’appel d’Aix-en-Provence (sud) après un appel du parquet contre son placement initial sous contrôle judiciaire”, rapporte l’AFP.

Le 26 août à Saint-Tropez, sur la Côte d’Azur, une jeune femme avait porté plainte contre Saad Lamjarred pour “faits caractérisés de viol” selon le parquet de Draguignan.

 

Arrêté, le chanteur avait été inculpé deux jours plus tard et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire et moyennant une caution de 150.000 euros, rappelle l’AFP.

Le parquet avait ensuite fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention qui préconisait la remise en liberté de la star marocaine sous contrôle judiciaire.

 

Cet appel “tend à demander à la cour d’appel de prononcer une mesure de détention provisoire, au moins pendant le début de l’instruction, en lieu et place du simple contrôle judiciaire avec cautionnement qui avait été prononcé par le juge des libertés et de la détention”, avait indiqué le parquet de Draguignan.

Saad Lamjarred est déjà poursuivi pour une autre affaire de viol à l’encontre d’une jeune Française, Laura Prioul, pour des faits qui se seraient déroulés en octobre 2016 à Paris, et par une jeune Franco-Marocaine qui affirme avoir été agressée et frappée par le chanteur en 2015 à Casablanca.