MAROC
28/08/2018 11h:41 CET

Saad Lamjarred: Le parquet français requiert une mise en examen pour viol

Il devrait être déféré ce mardi matin devant un juge.

FETHI BELAID via Getty Images

JUSTICE - Le chanteur marocain, en garde à vue depuis dimanche matin dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Tropez, sur la Côte d’Azur, pour une présumée affaire d’agression sexuelle, sera déféré ce mardi matin devant un juge selon l’AFP. 

Une nouvelle fois accusé de viol par une femme de 28 ans, Saad Lamjarred, qui a déjà été incarcéré et écroué à Paris pour des faits similaires, devrait à nouveau comparaitre devant la justice française. En effet, à la demande du parquet de Draguignan, ville du sud-est de la France, l’artiste de 33 ans, dont la garde à vue a été prolongée de 24 heures lundi, sera déféré ce mardi matin devant un juge “en vue de sa mise en examen pour viol” a indiqué à l’AFP Pierre Arpaia, procureur de la République par intérim de Draguignan. 

Les faits se seraient déroulés dans un établissement de Saint-Tropez dans la nuit de samedi à dimanche, avait précisé le parquet. Une enquête en flagrance a été diligentée à la suite de la plainte d’une femme pour “faits caractérisés de viol”, avait ajouté la même source qui évoque “une affaire complexe”qui s’est déroulée “dans le cadre de rencontres dans des établissements de nuit” avec “deux versions diamétralement opposées (qui) s’entrechoquent”, nécessitant “la poursuite des investigations et l’audition de tout témoin utile”.

Var Matin précise le nom de l’établissement tropézien où se seraient déroulés les faits, l’Ermitage. “La plaignante, née en 1989 et originaire des Alpes-Maritimes travaillait à Saint-Tropez en tant que saisonnière, mais pas au sein de l’Ermitage”, précise par ailleurs le site français. 

La star marocaine dont les clips ont été visionnés des millions de fois sur internet, avait déjà été mise en examen en octobre 2016 à Paris pour “viol aggravé” et “violences volontaires aggravées” et écroué suite à une agression sur la française Laura Prioul dans un hôtel. 

Le chanteur a par ailleurs été mis en examen pour “viol” le 11 avril dans une enquête ouverte après la plainte d’une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été abusée et frappée par le chanteur, à Casablanca en 2015. Il a également été mis en cause aux États-Unis dans une affaire de viol présumé datant de 2010, mais les poursuites ont été abandonnées. 

Contacté à plusieurs reprises par le HuffPost Maroc, l’avocat du chanteur dans l’affaire opposant Saad Lamjarred à Laura Prioul, Éric Dupond-Moretti, est resté injoignable.