MAROC
03/09/2018 11h:56 CET

Saad-Eddine El Othmani et sa femme sont arrivés à Pékin

Il est accompagné par Salaheddine Mezouar, Mohcine Jazouli, Othman El Ferdaous et une délégation d'hommes d'affaires.

POLITIQUE -  En visite en Chine pour participer au 3ème forum sur la coopération Afrique-Chine (FOCAC), qui se tient à Pékin du 3 au 4 septembre, le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, accompagné de son épouse Halima Saghour, sont arrivés à Pékin ce dimanche 2 septembre.

Xinhuanet /Ju Huanzong

Le chef du gouvernement aura, à cette occasion, des entretiens avec plusieurs responsables et investisseurs chinois, et participera notamment la 6e conférence des entrepreneurs chinois et africains organisée en marge de ce sommet.

El Othmani, qui préside la délégation marocaine à ce sommet, est accompagné notamment du ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI) chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli, du secrétaire d’Etat chargé de l’investissement, Othman El Ferdaous, et d’une délégation d’hommes d’affaires marocains conduite par le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar.

Xinhuanet /Ju Huanzong

La participation de la CGEM à cette conférence s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la Chine et le Maroc.

Organisé sous le thème “Construire ensemble une communauté de destin sino-africaine encore plus solide pour arriver à une coopération gagnant-gagnant”, le forum sur la coopération Afrique-Chine, qui débutera ses travaux lundi soir, connaîtra la participation d’un grand nombre de dirigeants africains, du président de la commission de l’Union africaine, du secrétaire général de l’ONU, en plus de 27 organisations internationales et africaines. 

China Daily CDIC / Reuters

Il s’agit du troisième forum du genre depuis 2000, alors que la Chine demeure le plus grand partenaire commercial du continent africain durant les neuf dernières années, notamment à travers des programmes de partenariat entre les deux parties. 

En effet, le volume du commerce bilatéral entre la Chine et l’Afrique a atteint 16,17 milliards de dollars à fin juillet, en hausse de 18,7% en glissement annuel, dépassant le taux de croissance, enregistré durant la même période, du commerce extérieur de la Chine qui s’est élevé à 2,3%, selon les statistiques de l’Administration générale des douanes chinoises.

En parallèle, les exportations chinoises vers l’Afrique ont atteint 59,36 milliards de dollars, en hausse de 8,8% en glissement annuel, tandis que les importations chinoises ont totalisé 56,81 milliards de dollars (+31,3%). Pour ce qui est de l’excédent commercial de la Chine avec l’Afrique, il a atteint 2,5 milliards de dollars, en baisse de 77,4% sur un an.

Le Forum sur la coopération Afrique-Chine sera marqué par l’adoption de la Déclaration de Pékin et d’un plan d’action, en plus de plusieurs accords de coopération bilatérale susceptibles de dessiner les contours d’un plan de coopération entre la Chine et l’Afrique pour les prochaines années. 

La Chine s’appuie sur ce sommet pour aligner l’initiative “la Ceinture et la Route” sur l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA), le Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU, et les stratégies de développement respectives des différents pays africains.