MAROC
30/10/2019 17h:07 CET

Royaume-Uni: Meghan Markle soutenue par 72 députées britanniques contre la presse

La duchesse de Sussex et le prince Harry ont engagé des poursuites judiciaires contre plusieurs médias britanniques qui portent atteinte à leur vie privée.

Toby Melville / Reuters
Le 20 octobre dernier, Meghan Markle a confié à la chaîne ITV avoir subi un harcèlement médiatique "difficile" à gérer avec son fils Archie, âgé de 5 mois.  

FAMILLE ROYALE - C’est une grande première dans l’histoire de la famille royale. Suite au harcèlement que subit la duchesse de Sussex, Meghan Markle, 72 femmes députées ont exprimé leur solidarité à travers une pétition et une lettre ouverte. Une initiative qui fait écho aux poursuites judiciaires engagées par le prince Harry et son épouse quelques jours plus tôt. 

Le 20 octobre dernier, Meghan Markle se confiait au micro d’ITV dans un documentaire baptisé “Harry & Meghan: An african Journey”. Des images qui ont rapidement fait le tour du monde tant l’ancienne actrice de “Suits” semble traumatisée par la pression médiatique qu’elle subit depuis son arrivée dans la famille royale. Des confidences qui ont poussé 72 femmes députées à prendre des dispositions. 

Dans un tweet, Holly Lynch a partagé cette lettre ouverte avec les 72 noms inscrits au bas de la pétition et le message suivant:  “Les femmes députées de tous les partis politiques ont mis de côté leurs divergences pour exprimer leur solidarité avec la duchesse de Sussex et lui envoient cette lettre ouverte.”

“En tant que députées de toutes les convictions politiques, nous voulions exprimer notre solidarité avec vous contre la nature déplaisante et trompeuse des articles publiés dans un certain nombre de nos journaux nationaux à votre sujet, votre personnalité et votre famille. Nous dénonçons ce qui ne peut être décrit que comme des connotations archaïques et coloniales (...). Nous attendons des médias nationaux qu’ils aient l’intégrité de savoir lorsqu’un article est dans l’intérêt du pays, et lorsqu’il cherche à démolir une femme sans aucune raison apparente. Nous utiliserons les moyens à notre disposition pour assurer que notre presse accepte votre droit à la vie privée.” 

Harry terrifié à l’idée que “l’histoire se répète” 

Le 1er octobre dernier, le prince Harry a publié un long communiqué de presse dans lequel il explique avoir engagé des poursuites judiciaires contre certains journaux britanniques. Il accuse notamment le Mail On Sunday d’atteinte à la vie privée suite à la publication de la lettre de Meghan Markle à son père Thomas Markle il y a quelques mois. 

Le prince Harry avait eu des mots très forts au sujet de son épouse: “J’ai vu ce qu’il se passe lorsqu’une personne que j’aime est transformée au point de ne plus être traitée ou vue comme une personne réelle. J’ai perdu ma mère et maintenant, je vois ma femme devenir la victime de ces mêmes forces puissantes. Ma plus grande peur est que l’histoire se répète.” 

Cet article a été initialement publié sur le HuffPost France.