MAROC
23/04/2019 12h:16 CET

Royal Baby: Meghan Markle et le prince Harry pourraient déménager en Afrique

Après la naissance du "royal baby", le couple pourrait s'éloigner de l'Angleterre pendant quelques temps.

Pool via Getty Images

PEOPLE - C’est une information qui a défrayé la chronique au Royaume-Uni ce week-end. Le prince Harry et son épouse Meghan Markle, qui se préparent à devenir parents prochainement, pourraient déménager en Afrique pour quelques années, après la naissance de leur enfant. 

Selon le Times, qui cite une source de Buckingham Palace, ce projet a été mis sur pied par le conseiller spécial des princes Harry et William, Sir David Manning. Et ce déménagement, quatre mois par an, pourrait avoir plusieurs raisons.

En premier lieu, le Times évoque la nécessité de profiter de l’exposition médiatique du couple pour mettre en valeur la Couronne britannique, notamment sur le continent africain. Le prince Harry y a en effet vécu pendant plus d’un an, au Lesotho, en 2004. Il y a également emmené sa promise deux étés de suite pour y convoler loin des paparazzi. 

Le couple y ferait pendant “deux ou trois ans” la promotion d’œuvre caritatives, et contribuerait à renforcer les liens avec les pays africains à la veille d’un Brexit qui risque d’isoler le Royaume-Uni. Un rôle d’ambassadeur qui sied parfaitement au jeune couple. 

 

Stratégie double

Buckingham souhaiterait également ”éloigner” Meghan Markle de sa belle-sœur, la duchesse de Cambridge et future reine consort Kate Middleton. Les relations entre les deux femmes seraient pour le moins tendues si l’ont en croit la presse britannique, qui s’intéresse depuis des mois à leur rivalité. 

La reine elle-même serait intervenue en mars dernier pour que les bureaux des deux couples soient séparés, transférant celui du Prince Harry directement à Buckingham Palace, au lieu de Kensington. Les communicants de la Couronne n’ont cependant jamais confirmé que cette séparation était en lien avec la rivalité des deux femmes. 

Ce long voyage en Afrique est également vu comme une façon de “contenir” l’émancipation du couple du duché du Sussex, pour qu’il serve plutôt la Couronne à l’étranger. Ce qui devrait satisfaire les deux amoureux, qui se retrouveraient un peu plus à l’abri des paparazzi qui ne manqueront pas de vouloir capturer les premières années du “royal baby”. 

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.