ALGÉRIE
20/07/2019 17h:47 CET

RND : Azzedine Mihoubi plébiscité secrétaire général par intérim

Huffpost MG

Les membres du Conseil national du Rassemblement national (RND) ont plébiscité, lors d’une session extraordinaire, tenue samedi à Alger, Azzedine Mihoubi secrétaire général par intérim du parti.

M.Mihoubi remplace ainsi l’ex-secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia, actuellement en détention provisoire dans le cadre d’enquêtes sur des affaires de corruption.

Pour rappel, le Bureau national du RND avait annoncé que la session extraordinaire du Conseil, qui était prévue pour le 6 juillet dernier, avait été reportée à une date ultérieure pour la bonne préparation de ses travaux.

 

Mihoubi promet d’ériger le parti en “véritable pôle politique”

 Le nouveau secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi a promis, samedi à Alger, d’ériger le parti en “véritable pôle politique jouissant de la confiance du peuple”.

S’exprimant après son plébiscite en tant que nouveau secrétaire général par intérim du RND, lors d’une session extraordinaire du conseil national du parti, M. Mihoubi a promis d’ériger le parti “en véritable pôle politique jouissant de la confiance du peuple, à travers la formation d’une nouvelle génération de cadres et la mise à profit des expériences des anciens cadres”.

Evoquant la situation politique du pays, le nouveau SG par intérim du parti a appelé à “l’adhésion de toutes les forces à un dialogue national qui servira de plateforme pour l’édification de l’Algérie rêvée par tous”.

A ce propos, M. Mihoubi s’est félicité “des initiatives réalistes ayant proposé des personnalités pour mener ce dialogue”, soulignant que le parti “va réfléchir à une initiative qui se croise avec les autres initiatives”.

“Le parti soutient l’agenda du citoyen et non celles ayant opté pour des cadres illégaux et inconstitutionnels”, a-t-il soutenu, ajoutant qu’“il y a ceux qui jouent la carte du peuple et s’érigent en son tuteur, alors que le peuple est le seul qui accorde la légitimité”.

Au terme de son allocution, M. Mihoubi a salué la position de l’institution militaire vis-à-vis du mouvement populaire (hirak) ”à la lumière de la conjoncture exceptionnelle que vit le pays”, mettant en exergue le rôle de la justice dans la lutte contre la corruption.

Samedi, Azzedine Mihoubi avait été plébiscité secrétaire général par intérim du RND pour assurer la gestion des affaires du parti jusqu’à la tenue du congrès.

M.Mihoubi remplace ainsi l’ex-secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia, actuellement en détention provisoire dans le cadre d’enquêtes sur des affaires de corruption.