TUNISIE
11/04/2018 13h:39 CET

Révisions du bac: Les "faux-pas" à ne pas commettre

Le bac approche à grands pas

deimagine via Getty Images

Le bac approche à grands pas, et face à d’interminables révisions, les jeunes bacheliers, vaincus par le stress et le temps, ont tendance à accumuler les “faux-pas”.

Ces “faux-pas” ont un effet immédiat sur leurs révisions et leur réussite... Mais, ils n’en sont pas forcément conscients.

Voici, un classement du comportement à ne surtout pas adopter à quelques semaines du bac; Allez les jeunes, changez un peu vos habitudes, c’est pour votre bien et surtout pour votre réussite!

1) Réviser sans fiches ou avec les fiches des autres: Les fiches sont l’outil secret pour réussir un examen. Elles font le résumé du cours et sont censées contenir l’essentiel à retenir. Or, ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que chacun a sa propre manière de comprendre les choses, de les représenter, et de les expliquer. Pour cela, il est impératif de faire ses propres fiches, où on explique le cours à notre manière.

 

2) “Apprendre” à la place de “comprendre”: Ceci peut être considérée comme la “méthode facile”. Apprendre par cœur puis tout écrire sur la feuille de l’évaluation en pensant répondre aux attentes du professeur. Cependant, cette technique a souvent un effet contraire, et prouve que l’on n’a pas fait l’effort de compréhension, sur lequel l’évaluation du professeur se base.

 

3) Ne pas faire d’exercices d’application: Souvent on pense avoir compris, et on est même capable d’expliquer le sujet à nos camarades. Seulement, sans exercices d’application, on est souvent surpris par le résultat final. S’exercer est important... ça permet de tester ses connaissances, être sûr de sa compréhension, trouver ses lacunes, être préparé pour l’examen, et le réussir.

 

4) Mettre de côté les sorties, les amis, et le fun: Stop la “drama attitude”... Le bac c’est certes très important mais ce n’est pas non plus la fin du monde. Il s’agit juste de bien s’organiser et faire un bon planning. Au contraire, les sorties seront le moment pour les bacheliers de se changer les idées, et repartir de plus belle.

 

5) Cumuler les nuits blanches: De plus en plus de jeunes préfèrent réviser la nuit sous prétexte qu’ils se concentrent mieux à des heures tardives... Là est le réel problème! Les nuits blanches fatiguent le cerveau et ont un impact sur la mémoire, qui est un élément indispensable pour réviser, et réussir ses examens.

 

6) Stresser et se décourager: Quoi que l’on puisse penser il n’est jamais trop tard pour réviser pour le bac, et rien n’est perdu d’avance, sauf si vous partez pour l’examen avec des pensées négatives, un air découragé, et envahi par le stress. Ainsi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour rater votre examen. Alors, respirez à la place car tout va bien se passer!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.