MAROC
12/07/2019 10h:47 CET

Révélation de la CAN 2019: Qui est Ismaël Bennacer, la star des Verts?

"Les Marocains m’ont proposé de jouer avec les Espoirs, l’Algérie m’a intégré avec les grands"

NurPhoto via Getty Images

FOOTBALL - Véritable star de la sélection algérienne, Ismaël Bennacer a brillé aux côtés des Verts depuis le début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019) qui se déroule en ce moment en Egypte. Élu meilleur joueur de la phase de poules, le jeune milieu de terrain aurait pu, pourtant, jouer avec le Maroc. 

Approché par les deux fédérations, marocaine et algérienne, dès 2016, il opte pour les Fennecs. Et pour cause,“les Marocains m’ont proposé de jouer avec les Espoirs, l’Algérie m’a intégré avec les grands”, s’est-il justifié, selon RMC Sport

Né en 1997 à Arles dans le sud de la France, de père marocain et de mère algérienne, Ismaël Bennacer a eu, très jeune, l’embarras du choix. En effet, le nouveau maillon fort des Fennecs, a porté, d’abord, le maillot de l’équipe de France en 2013 en U18 et U19 (moins de 18 ans), avant de choisir les couleurs de l’équipe algérienne.

“Malgré le souhait de son père pour qu’il rejoigne les Lions de l’Atlas, le joueur formé à Arles-Avignon est tout aussi attaché à l’Algérie”, raconte une source proche du joueur à la Gazette du Fennec. Et d’ajouter: “Maroc ou Algérie, c’est pareil, Ismaël a fait son choix en fonction de critères sportifs et de perspectives de carrière“.

Selon la même source, les Bennacer se seraient longuement entretenus avec le directeur technique national Nasser Larguet, qui s’était déplacé à Londres pour tenter de convaincre le principal intéressé. 

 A tout juste 21 ans, le jeune joueur affiche déjà un parcours plus que prometteur. En 2015, alors âgé d’à peine 17 ans, le footballeur fait son entrée en Ligue 2, avec l’AC Arles-Avignon, le club de sa ville natale, avant d’opter pour Arsenal. Moins de trois mois après son arrivée, Arsène Wenger le lance en League Cup contre Sheffield, précise RMC Sport traçant le parcours de cette révélationEt d’ajouter qu’en janvier 2017, le joueur demande à être prêté pour obtenir plus de temps de jeu. Il se relance alors à Tours, en Ligue 2, durant une demi-saison.

Après s’être fait une place de choix dans le football italien avec Empoli, Bennacer séduit le Milan AC, les dirigeants des deux clubs auraient déjà trouvé un accord rapporte Sky Italia. Cette dernière précise ainsi que son transfert pèsera dans les 16 millions d’euros, hors bonus qui, lui, est évalué à un million d’euros. “Reste à définir l’aspect contractuel, mais le chemin est déjà tracé”.