MAROC
20/08/2019 12h:34 CET

Retour en images sur la cérémonie d'ouverture des Jeux africains

La ville des lumières a célébré l'Afrique sous toutes ses couleurs.

Capture d'écran

ÉVÉNEMENT - C’est une cérémonie d’ouverture haute en couleurs qu’a vécu la ville des lumières, dans la soirée du lundi 19 août, pour le coup d’envoi de la 12ème édition des Jeux africains qui se déroulent jusqu’au 31 août, dans les villes de Rabat, Salé, Témara, Casablanca, Benslimane et El Jadida. Présidée par le prince Moulay Rachid, la cérémonie a réuni athlètes et personnalités qui font le sport africain au complexe sportif prince Moulay Abdellah de Rabat, le temps d’un spectacle exaltant entre feux d’artifices, jeux de lumières, danses et chorégraphies autour d’une Tour Hassan reconstituée et d’une carte du continent.

Ce spectacle a été rehaussé par une dizaines de fresques portées par une série de tableaux symbolisant à la fois la nature diversifiée du royaume, sa richesse artistique et culturelle, et célébrant les couleurs du drapeau marocain, les 20 ans de règne du souverain et l’enracinement africain du Maroc.

Le traditionnel défilé a été marqué par la participation de plus de 6000 athlètes représentant l’ensemble des pays prenant part aux Jeux africains. Ils disputeront les 29 disciplines sportives au programme, dont 17 qualificatives aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, notamment l’athlétisme, la natation, le beach-volley, l’haltérophilie, le cyclisme, l’équitation, le judo. En outre, les participants à ces Jeux africains s’affronteront également au kayak, au basketball, à la boxe, aux échecs, au football, à la gymnastique, au handball, au billard, au snooker et au volley-ball.

Dans une allocution, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a salué, à l’occasion, les efforts déployés par les autorités marocaines “pour offrir à ces Jeux un cadre approprié qui reflète, d’une part, la grandeur historique de cette belle nation et, d’autre part, le souci permanent du roi Mohammed VI de promouvoir l’identité de l’Afrique”.

Mahamat a également salué la qualité de la préparation de cette compétition sportive, organisée par le Maroc en seulement 9 mois, soulignant qu’il s’agit d’une véritable “prouesse digne des grandes nations”.

En début de l’événement, l’hymne de l’Union africaine, l’hymne olympique et l’hymne national du royaume ont été entonnés, ainsi que la chanson de la marche verte “Nidae Al Hassan”. Enfin, sur les notes de “Happy Birthday” et “We Love Africa”, chanson officielle de l’événement, le producteur marocain RedOne, accompagné d’une brochette d’artistes, a clos en beauté une soirée d’ouverture qui aura battu son plein.

 Au terme de cette cérémonie, l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA) a décerné la décoration de l’ordre de mérite olympique africain au souverain en reconnaissance des efforts déployés par le roi Mohammed VI en faveur de la promotion du sport. Une distinction qui a été remise au prince Moulay Rachid par Moustapha Berraf, président du Comité olympique algérien et président de l’ACNOA.

Parmi les nombreuses personnalités présentes à la cérémonie d’ouverture, on retrouve notamment Ahmed Ahmed, président de la Confédération Africaine de Football (CAF) qui s’est dit “honoré d’assister’ à cette belle démonstration de la vitalité du sport africain”.