10/11/2015 04h:57 CET | Actualisé 10/11/2015 04h:58 CET

Les restaurateurs de la place Jamaa El Fna sont priés de se faire plus petits

brushyourteeth/Flickr
Les restaurateurs de la place Jamaa El Fna sont priés de se faire plus petits

TOURISME - Lu sur plusieurs titres de presse: "les restaurants de la place Jamaa El Fna auront désormais à démonter leur stand tous les soirs". Info ou intox ? Contacté par le HuffPost Maroc, un responsable du conseil régional du tourisme de Marrakech dément cette information, en précisant toutefois que les établissements devront enlever leurs bâches à certains moments de la journée. Une décision prise par le nouveau wali de Marrakech.

LIRE AUSSI:

"Lors d'une tournée d’inspection après sa nomination mi octobre, Mohamed Moufakkir a constaté que les bâches des restaurants ne permettaient pas de profiter des spectacles des Hlaykia et cachaient les boutiques aux alentours". Cette décision a donc pour but de permettre aux touristes de profiter pleinement du panorama offert par la place Jamaa El Fna. Conséquence, les restaurateurs doivent désormais enlever leurs bâches de 1h du matin à 17h: "Les établissements commencent à servir aux alentours de 17 h, et les commerçants ont été réceptifs à cette initiative", explique Abdellatif Abouricha, responsable communication au conseil régional du tourisme de la ville ocre. "Cela va contribuer à une vraie mise en valeur de la place. Les personnes en terrasses pourront profiter du spectacle offert par les charmeurs de serpents et les danseurs, et ils pourront prendre de belles photos lors du coucher de soleil. Les gens aiment bien circuler sur la place le matin, et le quart de ce lieu est occupé par les restaurants. Nous voulons prouver que la place n'est pas faite que pour la restauration".

Cette nouvelle décision vient s'ajouter au grand lifting imposé à la soixantaine de restaurants de la place en juin dernier. Les établissements sont construits depuis cette date avec des matériaux non inflammables et arborent tous les mêmes bâches ocre.

Faites place

Mais cette mesure n'est pas pas isolée: elle s'inscrit dans le cadre d'une série de projets qui sont en court dans la ville ocre. Lancé en 2014, le projet "Marrakech, cité du renouveau" prévoit 6 milliards de dirhams d'investissements entre 2014 et 2017 pour donner une nouveau visage à la capitale touristique du Maroc.

LIRE AUSSI:

Premier projet qui est arrivé à son terme dans le cadre de ce programme: l'aménagement du jardin Araste, le parc de stationnement de calèches situé à l’extrémité de Jama El Fna: "Munie d'arrivées d'eau, explique Abdellatif Abouricha, elle permettra de nettoyer les déjections des chevaux et de lutter contre les mauvaises odeurs". Mais la place elle même devrait connaître une nouvelle jeunesse: "Un nouveau dallage va être installé, de même qu'un nouvel éclairage".

Suivez le vrai guide

Ce grand projet concerne également la vieille ville. Une nouvelle signalétique en trois langues (arabe, français, anglais) va être installée dans la médina afin de faciliter la visite des touristes. Toujours dans l'optique de permettre aux visiteurs de mieux s'orienter, des bornes wifi seront mises en places à certains points de la médina: "Les passants pourront ainsi trouver facilement toutes les informations dont ils ont besoin grâce à leur smartphone", promet Abdellatif Abouricha. Des brochures disponibles dans plusieurs langues seront également disponibles. Des initiatives qui permettront de lutter contre les phénomènes des faux-guides, nombreux à sévir dans cette zone de la ville.

Galerie photo 12 mois, 12 destinations au Maroc Voyez les images