LES BLOGS
17/11/2014 06h:10 CET | Actualisé 22/01/2015 06h:12 CET

Résistants en culottes courtes (CHRONIQUE)

Wikimedia Commons

Au cas où vous auriez été trop distraits par les événements pour vous en apercevoir, je vous signale que vos enfants sont sur le point d'achever le premier trimestre de l'année, le plus long, le plus harassant. Cela fait même une semaine qu'ils sont entrés dans le boyau des compositions à la sortie duquel je vous parie qu'ils auront, comme d'habitude, cet air abasourdi de gamins qui reviennent de loin.

Préparez-leur éponge, serviette et eau minérale car ils vont rentrer chez eux vannés, suants, puants, pâles et le regard abruti par l'effort. Ne leur demandez rien. Laissez les plutôt reprendre leurs esprits et faites leur comprendre, en leur caressant les cheveux, que vous êtes heureux qu'ils soient auprès de vous, comme ces soldats qui ont servi au front.

Si vous êtes un bon papa, je sais que vous n'exigerez pas de vos rejetons le bilan exhaustif de leurs résultats car après tout, ce ne sont que de petites têtes brunes ou blondes que vous avez envoyées au baroud et qui se sont retrouvées sur le champ de bataille sans bons fusils et sans bons sergents instructeurs.

Il se peut même, voyez-vous, que les résultats détaillés portés sur les bulletins de vos petits par des maîtres désormais incapables de rédiger correctement leurs appréciations reflètent exactement le contraire de la valeur intrinsèque de votre progéniture. À bien considérer, en effet, les programmes proposés aux apprenants des différents cycles, je me demande même s'il n'y a pas lieu de considérer ces petits qui peuplent le fond des classes de nos écoles comme la fine fleur de notre intelligentsia de demain.

Mais je vois que je ne vous ai pas tout à fait convaincu. Vous serez moins sceptiques lorsque je vous aurai juré sur la tête d'Amon-Râ que des élèves de l'un des cycles, ont eu à répondre, en éducation civique, à l'inquiétante question de savoir quelle était la couleur de la tenue officielle d'un gendarme. Je suppose que l'élève qui aura omis, délibérément ou pas, de répondre à cette question en échange d'un zéro souligné en rouge, ne peut être considéré par vous et moi que comme un résistant en culottes à un abrutissement programmé de la jeunesse algérienne.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.