ALGÉRIE
03/07/2018 09h:25 CET

Reprise des navettes maritimes entre Oran et Aïn El Turck

FAcebook/algerieferriesofficiel

Les navettes maritimes entre les villes d’Oran et Aïn El Turck, assurées par des bateaux de transport de voyageurs, ont repris lundi pour la deuxième année consécutive à l’occasion de la saison estivale.

La cérémonie de lancement des dessertes a eu lieu en présence de l’inspecteur général de la wilaya d’Oran, Sekina Djilali, du directeur de wilaya des transports, Rezzoug Mokhtar, ainsi que de la directrice régionale par intérim de l’entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENMTV), Zerouali Amaria.

La responsable par intérim de l’ENMTV a indiqué, dans une déclaration à la presse, que deux bateaux seront utilisés pour le transport des estivants du port d’Oran vers la plage “Les dunes”, dans la commune d’Aïn El Turck, qui dispose d’un quai d’embarquement et de débarquement.

Ces deux navires offrent une capacité globale de 600 places et assureront 8 navettes quotidiennes (aller et retour). La traversée durera 30 minutes. Le tarif pratiqué est de 250 DA le billet pour les adultes et 100 DA pour les enfants.

Mme Zerouali a rappelé que cette ligne maritime saisonnière, lancée l’été dernier, permettra de désengorger la circulation routière sur la corniche oranaise et de développer le tourisme balnéaire dans cette région qui connaît une forte affluence des estivants et des touristes venant de toutes les régions du pays.

De son côté, Rezzoug Mokhtar, a indiqué à l’APS qu’il est projeté d’exploiter cette ligne maritime tout le long de l’année, en prenant en considération les conditions météorologiques et en préservant le quai de la plage “les Dunes”.

Le directeur de wilaya des transports a fait état de l’agrément de sept opérateurs privés désirant investir dans des activités maritimes comme les bateaux de plaisance, le transport maritime, les bateaux-restaurants mobiles et fixes, ainsi que les activités de loisirs “jet-ski”. Ces projets restent dans l’attente du règlement du problème des quais d’accostage, a-t-il précisé.

Le même responsable a signalé qu’une commission régionale se réunit périodiquement sous la présidence d’un directeur central du ministère de tutelle pour examiner les dossiers d’investissement liés aux activités de loisirs en mer. Il a estimé que l’exploitation et la programmation de ces activités seront mieux adaptées à partir de l’année prochaine avec la présence sur le terrain de plusieurs opérateurs.

La mise en service de cette desserte maritime a eu lieu l’été dernier. Quelque 6.000 estivants ont utilisé ce moyen de transport a indiqué la responsable régionale de l’ENMTV d’Oran.