MAROC
29/08/2019 18h:01 CET

Rentrée culturelle: 4 événements à ne pas manquer à Rabat

Arts, concerts, patrimoine et histoire au programme.

CULTURE - La rentrée, qui pointera le bout de son nez dans quelques jours, est souvent synonyme de sérieux, de rigueur et de reprise du boulot et du train-train quotidien. Après deux longs mois de vacances, le secteur culturel marocain fait aussi sa rentrée avec des événements de grande envergure dont la première biennale dédiée aux arts féminins, à Rabat. Le HuffPost Maroc vous propose une sélection des quatre événements culturels à ne pas manquer dès ce mois de septembre, dans la capitale.  

La Biennale de Rabat

Getty Editorial

La capitale s’apprête à accueillir, le 24 septembre prochain, sa première biennale d’art contemporain. Baptisée “Un instant avant le monde”, cette édition inaugurale réunira une soixantaine de femmes artistes (architectes, cinéastes, chorégraphes, metteuses en scène...) de 30 nationalités, invitées à faire dialoguer leurs œuvres pour réécrire l’histoire de l’art. 

Durant trois mois, la Biennale de Rabat investira plusieurs hauts lieux culturels, comme le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI), la Villa des arts, l’Espace Expressions CDG, mais aussi des bâtisses qui ont marqué l’histoire de la ville, notamment le Musée des Oudayas, Borj Addoumoue (Bastion des Larmes), communément appelé Borj Sidi Benacher, le Fort Hervé (Borj Lakbir), ainsi que plusieurs espaces publics à travers la ville.

Les artistes marocaines Narjiss Nejjar, Tala Hadid et Bouchra Ouizguen, plusieurs artistes africaines, européennes, asiatiques, arabes et latino-américaines dont Etel Adnan, le collectif palestinien DAAR, la danseuse et chorégraphe française Julie Nioche, ainsi que la plasticienne égyptienne Ghada Amer, qui présentera une oeuvre permanente destinée au public marocain, seront à l’honneur de ce nouveau rendez-vous. 

L’exposition “La Ligne - Une épopée marocaine 1919-2019”, à la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc

Après une exposition anniversaire à Toulouse, en France, c’est au Maroc de rendre hommage aux débuts de l’aviation. L’Aéroclub royal de Rabat et l’Association nationale de l’histoire de l’aviation du Maroc organisent, du 19 septembre au 2 octobre, l’exposition “La Ligne - Une épopée marocaine Rabat 1912-2019” à la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc. Une exposition pour célébrer le centenaire de la célèbre ligne Latécoère, du nom de Pierre-Georges Latécoère, qui deviendra plus tard l’Aeropostale. Une ligne qui a permis le premier vol aéropostal du monde, entre Casablanca et Toulouse, le 8 mars 1919. À la suite de cet événement, qui marque l’histoire de l’aviation internationale, des liaisons régulières auront lieu entre la France et le Maroc

D’ailleurs, un avion avec équipage marocain refera, le 1er septembre 2019, le vol inaugural commercial du 1er septembre 1919 entre Toulouse et Rabat. Durant ce vol sera remis symboliquement le document signé par le Sultan Moulay Youssef le 31 mars 1919 à Rabat. Après Rabat, l’exposition, dont le commissaire est Abdelkrim Hachadi, s’envolera pour Dakhla. 

“Trésors de l’islam en Afrique”

La capitale accueillera, à partir du 17 octobre prochain, l’exposition “Trésors de l’islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar”. Organisée par l’Académie du royaume du Maroc en partenariat avec l’Institut du monde arabe (IMA), le ministère de la Culture et de la Communication et la Fondation nationale des musées (FNM), cette exposition se poursuivra jusqu’au 25 janvier 2020.

Amateurs d’art et de patrimoine islamique ou simples curieux, ce voyage vous fera découvrir 13 siècles d’histoire aux divers aspects: archéologie, architecture, ethnographie... Près de 250 œuvres d’art patrimoniales et contemporaines provenant de collections publiques et privées du Maroc, d’Afrique et d’Europe, seront exposées dans trois espaces, à savoir le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, la galerie Bab El Kébir et la galerie Bab Rouah. 

L’exposition dressera un parcours en trois axes: les chemins de l’islam, les gestes du sacré et les arts de l’islam au sud du Sahara. Elle explorera notamment les liens étroits passés et présents tissés entre le monde arabo-musulman et l’Afrique subsaharienne tout en ouvrant le monde arabe sur les autres cultures et civilisations.

La tournée de Mobydick, La Bronze et Wake Island

DR
mobydick

Et si vous démarriez la rentrée par un peu de musique ? Du 3 au 8 septembre, le rappeur rbati Mobydick, la chanteuse maroco-québécoise La Bronze et le duo québécois Wake Island arpenteront le Maroc à l’occasion d’une tournée organisée en collaboration avec le gouvernement du Québec, les entreprises québécoises Ambiances Ambiguës et Shouc-Shouc, et la compagnie de production marocaine 3ZEM.

Pendant cinq jours, les artistes se produiront dans six villes du royaume, dont Rabat le 5 septembre, devant le public marocain. Chacun d’eux a été invité à réfléchir au mot “arabe”, utilisé pour décrire plus de 350 millions de personnes réparties dans 18 pays. Une réflexion sur le monde arabe donc, en tant que civilisation, mais aussi sur les influences de la francophonie sur sa langue. 

“Autant cette expérience collaborative se veut une découverte intéressante pour le public des régions d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, autant elle souhaite être une célébration de la rencontre de ces cultures distinctes”, explique à ce propos l’équipe organisatrice de la tournée dans un communiqué.