ALGÉRIE
27/08/2018 15h:03 CET | Actualisé 27/08/2018 15h:43 CET

Rencontres cinématographiques de Bejaia : Un programme riche et des rencontres inédites

Laila Aoudj, directrice artistique du festival, se félicite de l’engouement des professionnels du cinéma pour cette nouvelle édition et des 500 candidatures déposées pour participer à cette nouvelle édition.

RCB/Bejaia
Rencontres Cinematographiques de Bejaia

La 16e édition des Rencontres Cinématographiques de Bejaia (RCB) se tiendra cette année du premier au 06 septembre à la cinémathèque de Bejaia.

Laila Aoudj, directrice artistique du festival, se félicite de l’engouement des professionnels du cinéma pour cette nouvelle édition et des 500 candidatures déposées pour participer à cette nouvelle édition.

Les RCB, sont la manifestation internationale la plus ancienne en Algérie. Organisées par l’association culturelle Project’heurts, les RCB attirent chaque année un grand nombre de réalisateurs algériens et étrangers.

“Nous avons lancé l’appel à participation six mois avant le début de l’édition. Cette année nous avons reçu la candidature de plus de 500 films, contre 450 films lors de l’édition précédente. Chaque année nous avons un nouveau record, et cet engouement nous encourage à consentir tous les efforts nécessaires pour pérenniser cette manifestation”, précise Laila Aoudj.

 

 

24 films sont au programme des six jours du festival, dont 21 films passeront en avant-première Algérienne.

Parmi les films algériens sélectionnés on compte spécialement le documentaire “Des figues en avril” du journaliste et auteur franco-algérien Nadir Dendoune, le long-métrage fiction de Yasmine Chouikh “Jusqu’à la fin des temps” ainsi que “La bataille d’Alger, un film dans l’histoire” du réalisateur Malek Bensmaïl et bien d’autres.

Côté des films étrangers, le public aura le plaisir de découvrir entre autre films selectionés, le court-métrage “Wanas” de l’Égyptien Ahmed Nader, court-métrage et “Roméo épousa Juliette” de la Tunisienne Hinde Boudjemaâ.

Outre la projection des films, deux initiatives inédites marqueront cette nouvelle édition. Leila Aoudj explique qu’une rencontre des ciné-clubs est prévue durant le festival. Les ciné-clubs de Mascara, Annaba, Bejaia, Tlemcen, Sétif, Alger et Bordj Bou-Arreridj prendront part à cette rencontre aux côtés de la fédération tunisienne des ciné-clubs et de la maison du cinéma de Nouakchott (Mauritanie).

Autre rencontre prévue dans le cadre des RCB, celle des directeurs de festivals qui réunira une dizaine de directeurs de festivals mauritaniens, Suisses, Égyptiens, Maltais ou encore Algériens dans l’objectif de créer une plateforme d’échange.

Le coup d’envoi de la 16e édition des rencontres cinématographiques de Bejaia, se fera le week-end prochain, soit le samedi 1er septembre à la cinémathèque de Bejaia.