24/01/2019 14h:25 CET | Actualisé 24/01/2019 14h:25 CET

Renault: Deux nominations pour remplacer Carlos Ghosn

Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, et Thierry Bolloré, ancien directeur général adjoint.

ASSOCIATED PRESS
Jean-Dominique Senard, à gauche, a été élu président du conseil d'administration. Thierry Bolloré, lui, est nommé directeur général.

GHOSN - Dans la nuit de mercredi à jeudi, Carlos Ghosn, a démissionné de la présidence du groupe Renault, qu’il tenait depuis 2005. Le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire avait affirmé que le nom de ses successeurs seraient annoncés aujourd’hui. C’est désormais chose faite. 

“Le conseil d’administration de Renault s’est réuni le 24 janvier 2019 à 10 heures sous la présidence de Philippe Lagayette, administrateur référent. Le conseil a pris acte de la démission de son actuel président-directeur-général. Il salue le parcours de l’Alliance qui lui a permis de se hisser au premier rang des constructeurs automobiles mondiaux”, souligne un communiqué du groupe en préambule.

Avant de désigner la succession, le conseil a pris une décision. Le poste de Carlos Ghosn sera désormais partagé en deux fonctions: celle de président du conseil et celle de directeur général. Pour la présidence, c’est Jean-Dominique Senard, actuel président du fabricant de pneumatique Michelin, qui a été élu. En plus des fonctions de coutume, il devra, “si nécessaire, faire évoluer la gouvernance de Renault afin notamment d’assurer la transition vers la nouvelle structure”, souligne le groupe.

L’autre poste sera assuré par Thierry Bolloré, qui était déjà directeur général adjoint de la marque au Losange. “Le directeur général coordonnera pour la société les activités de l’Alliance dans le domaine opérationnel sous l’autorité du président”.

Carlos Ghosn est incarcéré au Japon depuis le mois de novembre dernier. Il est soupçonné de fraude fiscale.