26/10/2018 12h:31 CET | Actualisé 26/10/2018 12h:31 CET

Renault, à travers sa filiale Dacia, doublera la production de son usine à Casablanca

Le constructeur français atteindra 160.000 véhicules produits par an à l'horizon 2022.

Reuters

ÉCONOMIE - Somaca, l’usine de Renault Maroc, monte en régime. Le constructeur automobile français a annoncé jeudi 25 octobre qu’il doublerait la production de son unité de fabrication casablancaise pour atteindre 160.000 véhicules produits par an à l’horizon 2022.

L’annonce a été faite dans un communiqué par le groupe au losange, au moment où son patron Carlos Ghosn était reçu par le roi Mohammed VI au palais de Marrakech, aux côtés du ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy (MHE). Le doublement de capacité à Casablanca “est très important, car avec ce changement on arrivera annuellement à 500.000 véhicules avec Renault et 200.000 avec la future usine de Peugeot”, dont l’ouverture est annoncée pour 2019, a déclaré MHE à l’AFP.

Le groupe automobile français a ouvert en 2012 sa deuxième usine au Maroc, près de Tanger, qui produit chaque année plus de 300.000 voitures Dacia, la filiale roumaine à bas coûts du constructeur français. “Nous avançons avec des objectifs au-delà du Plan d’accélération industrielle”, s’est félicité le ministre marocain.

Sandero et Duster en porte drapeau

Le Maroc est devenu un pays clé pour la production de voitures Dacia. Certains des modèles phares de la marque roumaine sont fabriqués dans le royaume. Renault a lancé l’an dernier un plan stratégique baptisé “Drive the Future”, qui vise à vendre cinq millions de véhicules dans le monde en rythme annuel à l’horizon 2022. Le doublement de capacité de son usine de Casablanca, qui produit deux modèles Dacia, “permettra d’accompagner le Groupe dans l’atteinte des objectifs fixés par le plan stratégique ‘Drive The Future’”, affirme le management du constructeur automobile.

Stringer . / Reuters

L’arrivée sur le marché de la nouvelle Dacia Duster et de la nouvelle génération de Dacia Sandero, qui paraîtra courant 2019, sont les principales causes de l’augmentation de la production de la marque roumaine au cours des prochaines années. Entre les mois de janvier et juin 2018, la filiale de Renault a augmenté sa production de plus de 3% en dépassant la barre des 175.000 véhicules. Le nouveau Duster a joué un rôle clé dans cette augmentation.

Pour rappel, le Maroc a récemment annoncé son intention d’atteindre le million de voitures fabriquées localement et d’augmenter les revenus du secteur automobile à 30 milliards de dollars a l’horizon 2025. Au cours de la dernière année, le plus grand secteur d’exportation industrielle du Maroc était l’automobile.