ALGÉRIE
19/08/2014 13h:45 CET | Actualisé 19/08/2014 14h:08 CET

Mohamed Aïssa insiste sur l'importance du discours dans les mosquées et leur rôle dans la société

Site du ministère des Affaires religieuses

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a souligné, lundi 18 août, l’importance du discours dans les mosquées dans l’orientation religieuse de la société.

Les mosquées doivent être et demeurer, pour le peuple algérien, "un lieu de ressourcement de toutes les valeurs, loin des tentatives de mystification véhiculées par certains qu’il faudrait combattre pour maintenir l’unité du pays", a-t-il déclaré, à Kenchela, à l’est du pays, où il présidait à la cérémonie d’ouverture du 1er séminaire régional des inspecteurs de l’orientation religieuse et de l’enseignement coranique.

LIRE AUSSI: Les travaux de la Grande Mosquée d'Alger à l'arrêt: 25% des travaux accomplis en 24 mois, 75% à réaliser en 15 mois

Le ministre a rappelé le rôle de l’inspection religieuse et des lois qui encadrent et régulent les activités des mosquées et leurs rapports avec le ministère et les Directions de wilaya des affaires religieuses.

Un nouveau centre culturel islamique à Khenchela

Mohamed Aïssa a inauguré, à l’occasion, le centre culturel islamique et a préconisé de le baptiser du nom d’un des imams chouhada.

Cet établissement réalisé pour 100 millions DA dispose notamment d’une salle de conférence, de salles de lecture et d’exposition, ainsi que de deux logements d’astreinte.

Le ministre a inauguré en outre deux mosquées dans la commune de Kaïs et s’est enquis des travaux de réalisation de plusieurs autres mosquées dans la wilaya.

LIRE AUSSI: Mohamed Aïssa évoque une réouverture des synagogues, les salafistes s'enflamment

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.