01/08/2018 16h:14 CET | Actualisé 01/08/2018 16h:26 CET

Reddition des comptes: Mohamed Boussaid limogé par le roi Mohammed VI

Le début d'un nouveau séisme politique?

Anadolu Agency via Getty Images

POLITIQUE - Le roi Mohammed VI a décidé, après consultation du chef du gouvernement, de limoger Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances, annonce un communiqué du cabinet royal relayé par la MAP. Un limogeage qui intervient “conformément aux dispositions de l’article 47 de la Constitution”, précise le communiqué.

“Cette décision royale intervient en application du principe de la réédition des comptes que Sa Majesté le Roi est soucieux d’appliquer à tous les responsables quels que soient leurs rangs ou leurs appartenances”, poursuit la même source. 

En octobre 2017, le roi limogeait le ministre de l’Éducation nationale et ancien ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, le ministre de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Nabil Benabdellah, et le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, suite au rapport sur les dysfonctionnements observés dans l’élaboration du programme de développement de la région d’Al Hoceima. 

Cinq anciens ministres du gouvernement Benkirane avaient également été sanctionnés: “aucune responsabilité officielle ne leur sera confiée à l’avenir”, indiquait un communiqué, citant ainsi l’ancien ministre de l’Éducation nationale, Rachid Belmokhtar, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Lahcen Sekkouri, l’ancien ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, l’ancien ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, et l’ancienne ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haité.