TUNISIE
18/09/2019 17h:19 CET

Recul du nombre d'accidents de la route par rapport à la même période de l'année dernière

Les piétons parmi les principales causes des accidents de la route...

choochart choochaikupt via Getty Images

Les incivilités routières et les accidents de la route continuent d’être un fléau majeur en Tunisie entrainant de nombreux décès a affirmé, mercredi, le colonel à l’administration routière de la Garde Nationale Foued Hamdi, expliquant que cependant il existe un recul du nombre d’accidents par rapport à l’année dernière.

“Jusqu’au 17 septembre 2019, il y a eu 3821 accidents de la route sur l’ensemble du territoire tunisien, qui ont causé 828 décès et 5655 blessés (...) Il y a un recul par rapport au nombre d’accidents, de morts et de blessés par rapport aux dernières années. Par rapport à la même période de l’année dernière, il y a eu un recul de 14,8% du nombre d’accidents, de 5,25% pour le nombre de morts et de 17,76% pour le nombre de blessés” a-t-il indiqué en marge d’une conférence sur la sécurité routière.

Parmi les principales causes de décès sur les routes l’on retrouve les piétons “qui représentent 22,2% des accidents”. Ils sont à l’origine de 884 accidents qui ont causé la mort de 13 personnes et blessés 809. 

Le manque d’attention est la deuxième cause de mortalité sur les routes avec 17% des accidents. Celui-ci a été à l’origine de 657 accidents entrainant la mort de 50 personnes et en blessant 900: “Ce manque d’attention est essentiellement dû à l’usage du téléphone portable, le réglage de la radio ou encore la concentration sur des affiches publicitaires” a affirmé Foued Hamdi.

Derrière ces deux principales causes se trouve la vitesse qui a causé 594 accidents faisant 252 morts et 1129 blessés.

Pour faire face à l’incivilité routière, 199.000 PV judiciaires ont été adressés à ceux qui contreviennent au code de la route ainsi que 533.000 amendes a-t-il affirmé ajoutant que cela fait partie de tout un arsenal destiné “préventif et contraignant” mis en place pour réduire le nombre de décès sur les routes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.