MAROC
30/07/2018 17h:08 CET | Actualisé 30/07/2018 18h:56 CET

Réception de la fête du Trône: voici les personnalités reçues au palais Marchane à Tanger

Parmi les convives, Gianni Infantino, président de la FIFA.

Capture ecran

CÉRÉMONIE - Vous n’avez pas été convié ou avez manqué la retransmission de la cérémonie organisée à l’occasion de la fête du Trône? Séance de rattrapage, pour tout savoir des personnalités invitées à cet événement et qui ont salué le roi Mohammed VI qui célèbre, ce lundi 30 juillet, le 19ème anniversaire de son règne. Pour cette cérémonie tenue à Tanger, dans les jardins du palais Marchane, le souverain était accompagné de son fils, le prince héritier Moulay El Hassan, et de son frère, le prince Moulay Rachid, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Avec un peu de talent, vous pourrez même tenter de déchiffrer ce que Gianni Infantino, le président de la FIFA, a pu dire au souverain (à partir de 7:20). À son langage corporel, on peut deviner que le patron de la FIFA se désole poliment de l’éviction du Maroc. Reste à savoir s’il s’agit de la défaite du royaume en Coupe du monde en Russie, ou de celle dans la course au Mondial 2026, toutes deux essuyées en juin dernier...

Reste que Gianni Infantino s’est dit “honoré” de prendre part à Tanger à ces festivités. “Pour moi, c’est aujourd’hui un grand honneur d’être à Tanger pour assister à cette très belle fête du trône”, a-t-il déclaré à la presse à l’issue de la réception. “Il y a beaucoup d’émotions et de sensations fortes” à l’occasion de cette fête, “dans un pays qui aime le football”, a poursuivi le président de la FIFA.

Au début de la cérémonie, le roi a salué les couleurs nationales au son de l’hymne national, alors que retentissait une salve de 21 coups de canon, avant d’être salué par plusieurs personnalités marocaines et étrangères venues présenter leurs voeux en cette occasion. 

Parmi les personnalités présentes figuraient le Chef du gouvernement, le président de la Chambre des Représentants, le président de la Chambre des Conseillers, le premier-président de la Cour de Cassation, le Procureur général du Roi près cette Cour, le Président de la Cour Constitutionnelle, le Président de la Cour des Comptes, le président du Conseil économique, social et environnemental, le secrétaire général du Conseil supérieur des Ouléma, le président du Conseil supérieur de l’Education de la Formation et de la Recherche scientifique et le président du Conseil national des droits de l’Homme.

Le roi a également été salué par le médiateur du royaume, la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle, le président du Conseil de la Concurrence, le président du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes, le Wali de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et le président du Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Le souverain a ensuite été salué par le Général de Corps d’Armée, Inspecteur général des Forces Armées Royales, le Général de division, Commandant la Gendarmerie Royale, le Général de division, Inspecteur des Forces Royales Air, le général de brigade, inspecteur de la Marine Royale, le Général de brigade, Inspecteur des Forces Auxiliaires (Zone Sud), le Général de Brigade, Inspecteur des Forces Auxiliaires (Zone Nord), le Général de Brigade, Chef du troisième bureau, le Directeur général de la Sûreté nationale et directeur général de la Surveillance du territoire national, ainsi que par le Directeur général des Etudes et de la Documentation.

Leur ont succédé le doyen du corps diplomatique africain, ambassadeur de la République Centrafricaine, le vice-doyen du corps diplomatique arabe, ambassadeur du Royaume de Bahreïn, le doyen du corps diplomatique européen, ambassadeur d’Ukraine, le doyen du corps diplomatique asiatique, ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan, et le doyen du corps diplomatique américain, ambassadeur de la République du Chili.

Puis ce fut au tour de l’archevêque de Tanger, de la présidente de l’Eglise évangélique au Maroc, du président de l’Eglise orthodoxe russe et du Grand rabbin de Casablanca de saluer le roi Mohammed VI.

Le souverain a ensuite été salué par Gianni Infantino, Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), José Luis Rodriguez Zapatero, ancien chef du Gouvernement espagnol, Miguel Angel Moratinos, ancien ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement, Jacques Diouf, diplomate, ancien directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Adnan Amin, directeur général de l’Agence internationale d’énergie renouvelable (IRENA), ainsi que par Aicha El Khattabi, fille de feu Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de la réception, Aicha El Khattabi s’est dite convaincue que “la population de la région est consciente des efforts déployés par le souverain pour promouvoir les conditions de vie des habitants”, rapporte la MAP. Elle a émis l’espoir d’“un règlement de la situation des personnes détenues” dans le cadre des événements d’Al Hoceima, ajoute l’agence de presse.