ALGÉRIE
20/04/2019 11h:41 CET | Actualisé 20/04/2019 11h:44 CET

Rassemblés devant le siège du parti, cadres et militants du RND réclament le départ de Ouyahia

Getty Editorial

Un grand rassemblement des cadres et militants du Rassemblement national démocratique (RND) s’est tenu ce matin devant le siège du parti à Ben Aknoun.

 Devant les portes fermées du siège, les protestataires ont réclamé le départ de leur secrétaire général. 

Les protestataires réclament la tête de Ahmed Ouyahia et demande sa démission immédiate. A la tête de cette fronde organisée, le responsable de la wilaya du parti, Sedikk Chihab, l’ancien directeur de la communication du premier ministère, Belkacem Mellah et le député Abdelkrim Meheni.

 

Aux cris de “Ya Ouyahia ya lihoudi, Dzair mechi sourya”, “Klitou leblad, ya serrakine” ou encore Dégage!”, les opposants à Ahmed Ouyahia ont organisé une vraie démonstration de force à la lumière du rejet populaire de l’ancien premier ministre.  

Son ancien porte-parole n’a pas hésité à l’accuser de trahison! “On ne veut pas de cette personne à la tête du parti. Il a prouvé sa fidélité à une force étrangère. C’est un collaborateur qui sert un agenda précis”, a lancé à la presse Seddik Chiheb.